Orc’Idée 2015

Affiche2015Après une semaine chargée et le week-end où je n’ai guère eu le temps de me reposer, il m’a fallu un petit moment pour rédiger mon petit billet de feedback sur Orc’Idée (mais oui l’un des gros événements ludiques de Suisse romande et probablement l’un des plus anciens), cuvée 2015 (pour l’historique sur le sujet, c’est par ici). Comment résumer la chose? Euh… c’était vachement bien. Mais tout ça étant un peu court, rentrons dans les détails…

Le thème de cette année, « embruns et corsaires », était joliment arboré par pas mal d’organisateurs et de membres du public déambulant dans les couloirs en pirates. Suite à certaines décisions de l’EPFL, la convention d’était délocalisée à l’étage inférieur, rendant ainsi le rendez-vous miam-glou, toujours à Sat, mais du coup à l’étage au-dessus, moins facilement accessible et moins tentant. Le long du couloir, pas mal de stands divers et variés avec toujours les mêmes tronches mais aussi des plus nouveaux. Dans les salles sur les côtés, moult tables pour gérer les nombreuses parties essentiellement de jeux de rôles (le fonds de commerce traditionnel d’Orc’Idée).

Le samedi après-midi j’ai fait la version « avec enfants ». Balade dans les stands, et quelques jeux de plateau, de quoi s’amuser un petit moment. Le tout accompagné des habituelles retrouvailles des gens que l’on peut croiser dans ce genre d’endroit ; serrages de mains, discussions, etc.

Est ensuite venue ma partie de présence « officielle » sur le site de la convention, le samedi soir et le dimanche (avec peu d’heures de sommeil entre deux). Plusieurs heures d’animation avec les copains de Ch’piiL dans une ambiance vraiment sympathique. La salle débordait parfois de monde et les tables manquaient cruellement à certains moments. Preuve du succès croissant du jeu de plateau qui fait son petit chemin dans le public rôliste. Des collègues ch’pilleux super cools, un public ravi, de nombreuses explications, bref que du bonheur. J’adore faire découvrir ce loisir. J’ai aussi joué une partie que j’avais inscrite sur le programme officiel de la convention de Dead of Winter ; il est toujours aussi bon et j’aime vraiment beaucoup.

J’ai eu l’occasion de faire une rapide partie de Sombre (dans sa version light Sombre Zero) avec l’auteur, et franchement ça déchire sa race. Dans le genre survival où tu as très peu de chances d’y arriver et qui fait mal, ce jeu est une petite merveille. Je crois que je vais craquer…

Le dimanche j’ai fait  une partie de ExtReM_37 avec 6 joueurs au taquet qui ont été ravis de la partie (ou alors ils avaient vraiment peur de me décevoir). Le background se peaufine gentiment avec quelques adaptations technologiques au vu des dernières avancées scientifiques du Vrai Monde qui m’entoure. Le nouveau système basé sur Fate tourne pas mal du tout, entre autres avec une gestion simplifiée des technologies d’augmentations corporelles qui me convient assez. Encore quelques retouches sur la gestion des finances et du matos, mais je dois me dépêcher, j’ai une campagne qui commence vendredi soir… Une bonne partie donc à  Orc’Idée, avec comme souvent le scénario d’intro pratique car faisant venir sur ExtReM_37 des gens ne connaissant pas l’endroit et donc où je peux expliquer le background de manière rapide aux joueurs avant d’enchaîner sur le jeu en lui-même (par contre, personne ne me l’avait encore aussi bien salopé).

Au final, fatigué mais heureux après ce bon week-end ludique. Orc’Idée reste Orc’Idée avec son cortège de vieux geeks barbus qui sentent sous les bras, ses anciens geeks reconvertis civilisés en famille, ses costumes débiles, ses concours nawak, ses retrouvailles avec plein de gens et tout ce qui fait le plaisir de la convention. Comme j’ai pas de photos à part celles de mes parties pour mon tumblr, je vous invite à voir celles du copain Alias.

Laisser un commentaire