Bonnes résolutions créatives 2016

12342561_10154417717494057_2273916571580032382_nC’est le début de l’année depuis déjà quelques jours. Comme je le disais récemment, après une période un peu morose et donc de créativité en berne, la machine à idées semble refonctionner à coin. Sauf que voilà, je n’aurai jamais le temps de faire tout ce que je souhaiterais faire. J’ai pas mal de projets sur le feu, donc probablement pas de nouveautés à venir. Mais par contre il faut que je me mette un bon coup de pied au derche pour avancer sur ce qui est en cours. Certains trucs sont bien avancés, d’autres à l’état d’ébauche, mais le but est de pouvoir bosser sur un peu tout ça pour en finaliser quelques uns avant la fin de l’année si possible (je n’ose prétendre arriver à tout avancer en 12 mois). Alors hop, le coup de pied au derche étant souvent plus efficace lorsqu’il est public, je colle ici les trucs que je devrais avancer dans les mois à venir, et sur lesquels ce blog risque de s’attarder un peu si tout va bien.

ExtRem_37

En première ligne, ExtReM_37, le jeu de rôle cyberpunk-SF-polar arlésienne. J’en parlais récemment. Et le tout avance. Background entièrement relu et corrigé. Rédaction en cours du système de jeu (adapté de Fate) qui tourne bien. Contacts en cours pour une édition. Ca se présente pas mal pour faire un ou deux gros pas en 2016, mais comme ce jeu a déjà subi plusieurs déconvenues majeures, je ne vais pas trop m’avancer. Il reste cependant une priorité.

Et d’ailleurs sur la photo illustrant ce billet, on voit bien que j’y travaille sérieusement.

Les Chroniques de Valcène

Valcène c’est un univers à tendance médiéval-fantastique-steampunk que je développe au-travers d’un premier roman suivant les traces d’un détective nommé Aldevère Fangcieux. A l’origine le roman était assez ambitieux dans ma tête, mais finalement, au fur et à mesure de la rédaction, je me rends compte qu’il sera plutôt court. J’ai d’autres idées d’aventures pour Aldevère, et d’autres points de vue pur présenter la cité de Valcène. Vous pouvez en trouver les premiers chapitres sur Wattpad (tentative de tester ce mode de publication pour voir ce que cela donne). Donc dans un premier temps, il faut que je finalise ce premier texte dans cet univers (et surtout que je fasse attention à ma conclusion, elles sont souvent un peu légères et rapides). Et puis je verrai à ce moment-là s’il y a de la place pour laisser s’exprimer mes autres idées d’aventures dans le même monde.

Pogo

Voilà une idée à la con de petit jeu de cartes orienté crétin-crétin qui m’est venue toute seule un jour… Tu es as une fête chez un gars de ton école, la musique est à coin, et le pari est lancé de celui qui détruira du mobilier pour la plus grande valeur (ce serait pour 3 à 5-6 joueurs). Si ça vous rappelle le petit jeu sur navigateur du même nom, c’est normal, le principe est un peu le même : tout péter. En gros à notre tour on peut soit jouer une carte soit péter un truc. Jouer une carte ce sera souvent rajouter une carte à notre tas personnel, augmentant ainsi la puissance de notre danse en sautant toujours plus haut et plus fort ; mais on peut aussi bousculer un adversaire, le faire glisser sur une flaque de bière, prendre appui sur lui (avec des trucs genre défausser une de ses cartes, lui en voler une, échanger avec lui etc.) ou autre coup fourré. Si on veut péter du mobilier, on prend une des cartes mobilier restant sur la table, d’une valeur de résistance inférieure ou égale à notre total de force accumulé sur les cartes posées dans les tours avant (cartes que l’on défausse). Plus un objet est solide, plus il vaut cher (de manière exponentielle et non linéaire) et en fin de partie celui qui a pété pour la plus grande valeur de mobilier l’emporte.

Encore pas mal de petits ajustements à faire, en particulier sur les conditions de fin de partie car c’est un petit jeu crétin qui doit se jouer en peu de temps, genre 2-3 titres des Sex Pistols ou des Bérus au max. Mais bon ça avance.

Braquages

Voilà un autre projet de jeu de société, essentiellement basé sur des cartes, que je travaille ces temps. Chaque joueur va prendre en main le destin d’un parrain maffieux dans un monde médiéval-fantastique et va tenter de devenir le plus riche en fin de partie. Pour ce faire, il va effectuer des braquages sur des lieux exposés à la vue de tous ; ces lieux sont plus ou moins bien défendus, avec des gardes, des pièges et des serrures à passer ; parfois, on a aussi des protections magiques, des chiens ou autres subtilités. Pour effectuer les braquages, il va falloir engager des voleurs aux talents divers. Les braquages sont complexes et ne peuvent que rarement être réalisés seul. Il vous faudra souvent faire appel à vos adversaires et établir des alliances toutes temporaires pour vous départager les magots, les compétences cumulées de vos voleurs permettant de réussir le braquage. On ajoute à cela une série de cartes vaches permettant de booster temporairement des capacités, mais aussi d’appeler l’attention de la milice sur un lieu en particulier quand il est cambriolé, ou d’autres événements légèrement putassiers. Et voilà un petit jeu que je pense pouvoir être sympathique.

Bon, c’est encore tôt, j’ai un 1er jet de proto mais je vais devoir équilibrer et arranger pas mal de choses.

Jaafir

Comme pour ExtReM_37 ci-dessus, je vais reprendre l’adage « n’est pas mort ce qui à jamais dort ». Bon celui-ci existe déjà et depuis longtemps. C’est ici à côté que ça se passe. C’est un peu mon bébé, mon premier jeu de rôles, celui que j’ai fait tout seul comme un grand dans mes jeunes années et dont je n’ai presque pas honte. Ou pas. Ca dépend des passages. Et des gens à qui j’en parle. Mais il a le mérite d’exister. Ca fait longtemps que je traîne l’idée de le refaire, en mieux. En plus adulte. En moins lourd au niveau humour. Et surtout avec un système de jeu qui tienne le choc. Et comme je me coltine le système Fate sur ExtReM_37, j’ai comme l’impression qu’il pourrait fort bien passer ici aussi. Finalement si je l’envisage comme la boîte à outils ou bac à sable qu’il a toujours été, Jaafir devrait donner un petit bouquin pas trop gros, pas trop long à lire, que je pourrais assez facilement mettre en place. Une possibilité en 2016? A voir…

Memories

Comme tous mes beaux projets, celui-ci a subi une mise en stase cryogénique bien trop longue à mon goût. Mais il ne doit pas mourir ; parce que je l’aime toujours bien. La présentation du projet est là. Et ça date. Vachement. Le projet est ressorti de temps en temps sur ce blog. Mais rien de plus concret. Sauf que là à nouveau il y a un système qui semble sympa, et qui pourrait presque convenir au statut assez spécial de cette création de personnage en cours de jeu. Les idées sont là, et j’imagine assez le reprendre. En 2016 aussi? Euh ça commence à faire beaucoup pour l’année mais si je me pousse un peu au cul peut-être.

Survival

Projet de jeu de plateau encore non-prototypé, Survival est assez clair dans mon esprit pour passer bientôt en phase de test en dur. Vous vous réveillez dans une cave sombre et obscure. Autour de vous, des cadavres, des instruments de torture et des flaques de sang. Une porte ouverte. Des cris de douleur au loin. Arriverez-vous à sortir de ce sous-sol sombre dont les couloirs abritent quelques tueurs sadiques? Allez-vous collaborer pour quitter les lieux tous ensemble ou bien laisserez-vous les autres joueurs derrière pour mieux filer? (d’ailleurs la question du degré de coopération reste en suspens) Une ambiance sombre pour un jeu au thème adulte. Inspecter des pièces, s’y faufiler, profiter des manques d’éclairages pour éviter les tueurs armés de trucs tranchants et/ou contondants.

Le Village

Encore moins avancé, on a Le Village qui vous met en plein jeu coopératif. Votre petit village se développe et tous ensemble vous allez participer à l’exploration des alentours pour y trouver bois, pierre et nourriture, y faire paître vos moutons etc. Le tout permettant de nourrir la population, de construire plus de bâtiments, de mettre des palissades. Parce que à côté de ça il y a les événements. Et si au printemps et en été les choses ne vont pas trop mal (en dehors de quelques brigands, ours sauvages ou autres), on sait qu’en hiver, en plus du froid et des loups, des menaces obscures sortent des contrées reculées et fondent sur les villages isolés comme le vôtre. A vous de travailler tous ensemble pour gérer tout cela et vous préparer à défendre chèrement votre peau.

Nouvelles

Et au milieu de tout ça j’ai toujours envie d’écrire des nouvelles, de ci de là, sur divers thèmes. Vous en avez quelques unes sur ce blog. Au gré de mes envies, inspirations plus ou moins soudaines et peut-être même d’appels à textes tentants, je vais essayer de maintenir la plume en éveil (ou plutôt le clavier, il faut vivre avec son temps).

 

Waouw, ça fait beaucoup… Mais ça motive de mettre tout ça par écrit. Reste plus qu’à faire en sorte qu’il y ait dans ce billet des promesses qui ne soient pas que du vent. J’espère vous donner des nouvelles encourageantes sur plusieurs de ces projets dans les mois à venir et pouvoir conclure 2016 avec feedback sur ce billet qui ne soit pas trop négatif.

Une réflexion sur « Bonnes résolutions créatives 2016 »

Laisser un commentaire