Zombillénium, la BD

Il y a peu, je vous disais tout le bien que je pensais du film Zombillénium. Je me suis donc plongé avec curiosité dans la BD pour voir ce qu’il en était. Et oh joie et bonheur, c’est du très bon! J’ai dévoré les trois premiers tomes, le suivant étant prévu pour la fin de l’année, et je l’attends avec impatience.

On retrouve le parc d’attractions où ne travaillent que des monstres, Zombillénium. D’ailleurs, pour y entrer, il faut mourir, ce qui a tendance à vous transformer définitivement. Vampires, loups-garous, démons, zombies, momies, homme invisible, sorcière, et j’en passe, c’est tout un petit monde assez dingue qui tente d’attirer la foule des vivants en promettant de l’effroi comme on ne peut en voir ailleurs. Et là dedans reviennent finalement bien des éléments de notre société de vivants comme al lutte des classes, la chasse au profit, les histoires d’amour, le mensonge, la malveillance. On détourne le truc et les humains se retrouvent parfois bien plus monstrueux que les monstres.

Avec son trait très agréable et coloré, la BD D’arthur De Pins (auteur, illustrateur, coloriste) se révèle très dynamique, et agréable à lire. On a des personnages attachants, et des intrigues bien posées, avec même un petit fil rouge qui suit Gretchen et qui promet des moments épiques. Une très bonne série que je conseille chaudement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.