[Cannes 2019] Red Light : A Star is Porn

  • Auteurs : Immanuel Casto
  • Illustrateurs : Milo Manara et Marco Albiero
  • Edité par : Freak & chic et 69 Pigs
  • Age conseillé : 18+
  • Nbr de joueurs : 2 – 6
  • Durée estimée : 50’

Tous les articles sur le festival

L’avis de Julian :

En se baladant dans le salon, difficile de passer à côté de l’affiche du jeu qui nous promet un jeu dont le thème est pour le moins osé. Nous avons donc pas pu nous retenir de nous asseoir à une table pour voir ce que cela valait. 

Après 5 minutes de rigolade en regardant les cartes (dont les illustrations sont magnifiques il faut l’avouer), la hyipe est rapidement tombée. On engage des pornstar, s’attaque parmi pour les enlever aux autres, avec des mécanique à la Magic (que je ne connais pas donc mon avis n’est sûrement pas très objectif).

Vous l’aurez compris, rien d’exceptionnel. Il s’agit d’un thème plaqué sur une mécanique et même si il est marrant à première vu, la complexité des règles fera qu’il ne peut pas être sorti avec n’importe qui (que ce soit au niveau du thème ou de la complexité).

L’avis d’Alex :

Pffffffffff…

Voilà, on est dans l’exemple typique du gars qui a trouvé sur quel thème créer : le porno. Certainement un joueur de Magic qui a repris les règles un petit peu à sa sauce en simplifiant quelque peu. Le jeu au niveau de sa mécanique n’importe vraiment rien du tout ; la seule chose qui pourrait être intéressante et qui m’a attiré dans ce jeu c’est l’illustrateur, qui pour ceux qui connaissent est une référence pour les bédéistes. Sinon pour ce qui est du niveau ludique, je le trouve assez mauvais ; et en plus les allusions sont assez graveleuses est sales, ce qui tranche avec l’univers de Manara tout de même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.