Archives de catégorie : Ciné

A Cure for Wellness

Dès les premières communications à son sujet, ce film m’a fait envie. La bande-annonce m’a vraiment plu. Je n’ai pas eu l’occasion d’aller le voir au cinéma, et j’ai pris le temps de le regarder confortablement à la maison. Au passage, on ne rira pas de la « traduction » du titre qui est donc devenu « A Cure for Life » dans la langue de par chez nous, si si ; en français donc, oui, j’ai pas bien compris le concept. Continuer la lecture de A Cure for Wellness

King Arthur – Legend of the Sword

Il y a des films comme ça qui, sur le papier, semblent avoir tout pour plaire. Là par exemple, une relecture du mythe d’Arthur par Guy Ritchie (Arnaques, Crimes et Botanique, Snatch, Sherlock Holmes et sa suite,…) avec de l’action, de la mythologie, un côté « bad boy de la rue », porté par Charlie Hunnam (Sons of Anarchy, Pacific Rim,…), Jude Law (Gattaca, Existenz, Captain Sky, The Holiday, Sherlock Holmes, Hugo Cabret,…), et Aidan Gillen (Game of Thrones)… franchement il y avait de quoi faire envie. Puis sont venues les bandes-annonces où je me suis dit que bof cela ne valait pas le coup faramineux d’une place de cinéma. Alors j’ai attendu de pouvoir le regarder tranquillou à la maison. C’était sympa… mais sans plus. Continuer la lecture de King Arthur – Legend of the Sword

Atomic Blonde

Berlin 1989, à la veille de la chute du mur. La ville est dans une ambiance particulièrement tendue, au cœur de la guerre froide. Les espions s’y installent et les informations y circulent. Anglais, américains, russes, français, tout le monde tisse son petit réseau. Suite au meurtre de l’un de ses collègues, une agente anglaise est envoyée sur place afin de retrouver une liste secrète de noms, et par là même d’identifier un agent double qui pose beaucoup de soucis. Elle va tomber dans un véritable merdier où tout le monde se tire dans les pattes, où elle ne peut faire confiance à personne, où ça flingue un peu à tout va. De piste en baston, d’interrogatoire en découverte, elle va tenter de remonter la piste de cette liste, laissant dans son sillage un nombre de cadavres assez impressionnant. Continuer la lecture de Atomic Blonde

Train to Busan

Alors là je dis « waouw »! Les films d’infectés/zombies, on en a soupé, à toutes les sauces, du très bon au franchement moins que bof. Ce « Dernier train pour Busan », film coréen de 2016, redonne des galons à un genre qui commençait à avoir saturé et atteint ses limites.

Continuer la lecture de Train to Busan