Archives de catégorie : jeux de société

Fête du Jeu – Les Artefacts du temps

Alors vendredi j’étais invité à la Fête du Jeu, ancienne Polygames, convention organisée par tout plein de monde et de clubs du Valais. Et franchement c’était très sympa. La Fête du Jeu se déroule du vendredi 13h30 au dimanche soir non-stop avec un programme très alléchant de jeux de plateau, jeux de rôles, jeux de société, jeux géants, et activités diverses comme le trollball, la peinture de figurine, les tournois, le clay-o-rama, ou même les table rondes thématiques. Un bien bel espace (le casino de Saxon avec ses belles salles et ses jardins) servait d’écrin à cette manifestation de grande ampleur.

Pour ma part, je n’en ai à vrai dire pas vu grand chose. Invité pour une partie de jeu de rôle le samedi après-midi, j’ai laissé femme et enfants faire le tour des diverses animations et on est repartis presque tout de suite après ma partie. Mais ce que j’en ai vu faisait envie. Vraiment. En plus les organisateurs étaient fort sympathiques et tout allait bien. D’ailleurs l’année prochaine faudra que j’y retourne mais sans me coincer autour d’une seule table ; j’en profiterai pour tourner dans la convention et découvrir des trucs et rencontrer des gens.

Un petit mot sur le jeu de rôles auquel j’ai participé. Campagne spécialement créée pour la convention et se déroulant sur ses différentes journées, les Artefacts du temps forment une expérience intéressante. Les différents scénarios sont distincts, avec des joueurs différents (même si certains en jouaient plusieurs), mais avec des événements impactant sur les autres. Pour ma part, j’ai participé au prologue, qui ouvrait les feux de belle manière. Nous nous sommes retrouvés à six joueurs pour une partie très agréable. Je remercie au passage le MJ. Difficile de penser aux implications que nos actions peuvent avoir eues sur les autres scénarios, et je suis curieux d’avoir un feed-back. J’ai même noté un élément de règles intéressant que je risque de reprendre un jour en passant (les « bolus »).
Bref, une super convention bien organisée et dans une bonne ambiance. Je regrette de ne pas avoir pu mieux profiter du tout. On y retournera!

Le concours « Aventuriers du rail »

Waow. Sur le site de Days of Wonder y’a une très belle annonce pour un super concours. Créer un nouveau plateau pour les Aventuriers du rail, rien que ça. Le gagnant se voyant doté d’une jolie petite somme et ayant sa création éditée officiellement en beau en vrai en dur! Et évidemment ça fait réfléchir et les idées fusent. Mais bon, est-ce que ça vaut la peine de s’engager là-dedans? C’est quand même un sacré boulot de pondre un truc original, sympa, jouable et équilibré. Qui ait une chance de donner quelque chose au final, quoi. Mais en même temps, c’est le genre de défi qui me botte bien, d’autant, comme je le dis, que j’ai des idées. Enfin, une surtout. Je vais voir. Si je me lance, je vous tiendrai au courant. Et si je vais au bout sans gagner, ben je vous laisserai ma création en cadeau sur ce site. Mais bon, rien n’est gagné à ce stade, je suis même pas certain d’arriver au bout.

Et sinon, y’en a parmi vous qui participent?

Dixit

Ah tiens je vous avais pas encore parlé de Dixit, que j’ai reçu pour nowel… Réparons donc cette injustice flagrante. Mais bon, que reste-t-il à dire sur Dixit qui n’aie pas déjà été dit. ce jeu a reçu tellement de prix partout et s’est tellement bien vendu que tout le monde en connaît le principe? Bon, OK, on va faire comme si vous étiez un ermite sorti de sa caverne pour se faire une petit binouze avec les potes.

Dixit est un jeu faisant appel à votre imaginaire et votre sens de la poésie. Durement critiqué par certains intégristes ludistes qui lui reprochent de n’être plus vraiment un jeu mais juste un petit truc pour passer le temps, Dixit dispose effectivement de mécanismes ludiques extrêmement simples et basiques. On est à la limite de la simple divagation et rêverie par moments effectivement. Mais en même c’est ça qui est beau. Un jeu sans complication, sans prise de tête, juste pour le plaisir des yeux et de l’esprit…

Continuer la lecture de Dixit

L’Île Interdite

Un petit jeu vient de sortir en traduction chez Cocktail Games, il s’agit de l’Île Interdite (Forbidden Island dans la langue de Sheldon Cooper). Première incursion pour moi dans le monde des jeux collaboratifs. Et franchement c’est du tout bon. Il s’agit d’un jeu de Matt Leacock, un habitué du style puisqu’il a pondu Pandémie dont le mécanisme est un peu similaire (si j’ai bien suivi, parce que j’y ai jamais joué).Dans ce jeu, on joue le rôle d’aventuriers qui ont trop regardé Indiana Jones quand ils étaient petits. Ils débarquent sur une île, seul reste de l’Atlantide où attendent patiemment quatre reliques à récupérer. Le but du jeu (et seule manière de gagner) : récupérer les reliques et repartir tous ensemble par l’héliport. Le problème, c’est que l’île est piégée et commence à s’enfoncer sous les eaux dès que l’on pose le pied dessus. Il faudra donc réussir cela avant que l’île ne disparaisse. Les lieux où sont les reliques sont sous les flots avant qu’on ait récupéré la relique idoine? C’est perdu. L’un des personnages se noie? C’est perdu. L’héliport est sous les eaux? C’est foutu. Il faut donc agir en collaboration et se concerter, utiliser les talents de chacun, afin de réussir dans les temps.

Continuer la lecture de L’Île Interdite