Archives par mot-clé : steampunk

Les Chroniques de Valcène, tome 2 – Le convoi

Je vous avais déjà parlé de ce que j’écris dans l’univers fantasy-steampunk de Valcène. Dès le début j’avais en tête une autre aventure pour notre détective Aldevère Fangieux, une histoire le plaçant dans les airs, dans l’un des ces convois de scientistes, en huis-clos, hors de son terrain de jeu habituel, et imaginant déjà une scène de baston sur le toit du dit convoi. J’ai donc posé un scénario là autour avec une sorte de MacGuffin servant de justificatif au truc. L’écriture n’a pas été aisée, et je me suis retrouvé coincé à plusieurs reprises à ne pas voir vraiment comment arriver à la conclusion que j’envisageais. Mais bon j’y suis parvenu quand même, pas super fier de l’ensemble mais quand même content de moi. Ce texte s’appelle Le convoi, et vous le trouverez sur la page Téléchargements du blog. Vous pouvez aussi le retrouver sur ma page Wattpad (n’hésitez pas à vous abonner) puisque c’est là qu’il a été publié en premier, un chapitre à la fois.

Et maintenant? Valcène est un univers vaste et plein de possibilités. Même si à l’origine j’avais en tête cette aventure de type « film noir de détective » dans les rues de la ville, j’ai aussi vite eu envie d’y tisser d’autres trames. Alors je vais pour l’instant laisser Aldevère se reposer. Il en a bien besoin. J’ai deux idées en particulier que j’ai envie de développer dans ce contexte. Tout d’abord une histoire de style « young adult » pour laquelle j’ai déjà posé quelques trucs. Et puis une histoire plus orientée « peur-épouvante ». Deux trucs qui me font envie, pour le plaisir d’écrire, des sortes d’exercices de styles aussi (même si pour le deuxième style j’ai déjà essayé de m’y frotter partiellement par la bande avec La cave). Je me réjouis de pousser là-dedans. Et le pire c’est que j’ai presque envie de lier le tout à certains bouts d’histoire apparus dans les deux premières aventures d’Aldevère. D’ailleurs j’entame ces textes mais il n’est pas dit que le détective ne refasse pas une apparition aussi, j’ai toujours envie d’utiliser ce personnage que j’aime beaucoup.

Lady Mechanika

C’est en me baladant dans les rayons bandes dessinées que je suis tombé sur une couverture qui a attiré mon regard. Une petite manipulation/feuilletage plus tard, je passais à la caisse avec le premier tome de Lady Mechanika, un comics steampunk prévu en 6 tomes créé par Joe Benitez ; 3 sont pour l’instant sortis en français et j’attends la suite avec impatience.

Continuer la lecture de Lady Mechanika

Découverte de Scythe

Scythe, je vous en avais rapidement parlé en présentant Cannes 2017 et son As d’Or. Il était sur ma wishlist, les arrivages en magasin se font un peu au compte-goutte, mais je l’ai eu. Et j’en suis très content. C’est mon premier achat de vrai gros jeu depuis un petit moment déjà, et ça fait plaisir aussi ; même si c’est le genre de jeu qu’on ne peut pas sortir avec tout le monde. Et donc j’ai réussi à réunir 3 potes pour une première partie, du coup un petit mot de découverte, pas une analyse poussée…

Continuer la lecture de Découverte de Scythe

Cannes 2017 (4/6) : des jeux un peu plus lourds

Cannes encore, Cannes toujours, avec aujourd’hui un billet sur les jeux un peu plus “lourds” que nous avons pu essayer (pour ce qui précède, je vous invite à voir le billet d’intro, celui sur les jeux pas encore dispos et celui sur les jeux de déconne, ainsi que la galerie photos). Il est toujours difficile de déterminer à quel moment un jeu passe du familial au lourd, cela dépend quand même beaucoup de qui en parle. Mais les jeux qui sont présentés dans ce billet sont ceux qui nécessitent un peu plus d’approfondissement, de concentration que les autres, des jeux demandant davantage d’engagement et de réflexion. Certains sembleront un peu légers peut-être pour de gros joueurs, mais bon j’ai classé cela comme je le pensais… Retrouvez donc aujourd’hui Dokmus, Horreur à Arkham jeu de cartes, Inis, Scythe, et Seeders – Exodus.

Continuer la lecture de Cannes 2017 (4/6) : des jeux un peu plus lourds