Archives par mot-clé : steampunk

Orc’idée, jdr & Swiss Fantasy Show : un bon week-end de geek

oeufsdragonCe week-end a été l’occasion d’une bonne grosse dose de geekitude dans les dents, et en entraînant mes enfants avec moi, eh oui. Deux journées chargées mais que du bonheur.

On a commencé samedi avec un passage à Orc’idée. Ah, Orc’Idée… Toujours un moment d’émotion. Surtout que cette année marquait le 20ème anniversaire de la convention. Historiquement, Orc’idée c’était du jeu de rôles, mais le public évoluant, le jeu de plateau y a pris de plus en plus de place. On reste toujours fidèles aux origines mais les activités se développent. Seulement voilà, on avait beau avoir ce 20ème anniversaire, la convention manquait d’un petit quelque chose, à mon avis. Changements de dates et de lieu (avec le déplacement à La Tour-de-Peilz), simultanéité du Swiss Fanatsy Show, problèmes de communication, etc. Continuer la lecture de Orc’idée, jdr & Swiss Fantasy Show : un bon week-end de geek

J’ai encore testé quelques jeux

yokaiJe suis encore et toujours dans les tests des nouveautés reçues à la ludo, et le week-end passé a été ludiquement bien chargé. Des parties à deux avec mon fils pour tout ce qui suit. Et sauf pour un jeu (Mice & Mystics), une seule partie à chaque fois. Les avis donnés ici ne sont donc pas ceux découlant d’une pratique assidue de ces jeux mais un premier coup d’œil.

Yokai No Mori

Ce jeu créé par une championne de shogi nous emmène dans l’univers de ces « échecs japonais » mais en version familiale. Plateau plus petit, pièces moins nombreuses, indication des déplacements possibles sur la pièce, tout est fait pour que nous autres pauvres occidentaux y aient un accès facilité ; y compris dans un cadre familial parce que vraiment les règles sont très simples à appréhender. Continuer la lecture de J’ai encore testé quelques jeux

Hansel & Gretel Witch Hunters

HanselGretelL’autre soir j’ai eu envie de me faire un truc bien délirant et brainless. Et je dois dire que l’association gros flingue, matos steampunk, chasse aux sorcières pulp, Arterton, Jansenn, Renner, punchlines, tout cela me faisait bien envie. Pari réussi avec ce Hansel et Gretel qui atteint son but et ne cherche surtout pas à péter plus haut que son cul. Dans le genre « récupération de contes » on a eu de l’échec comme Van Helsing qui aurait mérité bien mieux. On a par contre ici un truc qui ne se prend pas au sérieux mais qui s’avère en fait un divertissement redoutable. Du bon gros blockbuster d’action à la recette connue, certes, mais terriblement bien mené par rapport à la moyenne

Nos petits Hansel et Gretel, tout le monde le sait, ont été abandonnées dans la forêt où ils ont trouvé la maison en sucreries d’une vilaine sorcière qui a presque réussi à les manger ; ils s’en sont sortis en faisant rôtir la méchante. Après cette introduction, le film prend place quelques années plus tard. Les deux petiots sont devenus des trentenaires chasseurs de sorcières reconnus qui ont sauvé moult enfants et villes menacées par des monstres divers et variés. Armés de flingues surprenants et de pièges délirants, ainsi que d’un humour noir et d’un caractère bien trempé, Hansel et Gretel sont recrutés pour éradiquer le mal partout où il se trouve. En cherchant la trace d’enfants disparus, ils vont tomber sur un complot d’une ampleur terrifiante qui fera ressurgir les fantômes de leur passé et les forcera à se surpasser face à des adversaires plus puissants que d’habitude. Continuer la lecture de Hansel & Gretel Witch Hunters

Quelques jeux testés récemment

J’ai eu l’occasion ces derniers temps de me frotter à quelques jolis petits jeux de plateau et je voulais juste faire part de mon ressenti. Bon, sur la plupart, je n’ai fait qu’une partie de découverte, donc mon avis ne prend pas le jeu dans toute sa profondeur. Alors, allons-y pour un petit état des lieux…

Archipelago

Il était temps que je me mette à ce magnifique gros jeu de Christophe Boelinger. On l’avait à la ludo depuis l’automne passé mais j’attendais parce que j’aurais aimé le commencer en compagnie de quelqu’un connaissant les règles. Il faut dire que c’est du lourd quand même, y’a beaucoup de choses et pas mal de règles avec des éléments qui se recoupent et s’influencent parmi. Les règles sont donc goutues, mais on s’est lancés ; un peu à la manière dont on m’a conseillé de commencer, c’est-à-dire en lançant le premier tour au plus vite après avoir posé les bases. Un peu déstabilisant parce que du coup il est difficile de voir qu’est-ce qui sert à quoi. Les premiers tours ont donc été un peu laborieux. Autre son de cloche une fois que l’on a fait nos armes et que l’on a vraiment lancé la machine. Continuer la lecture de Quelques jeux testés récemment