Colt Express

pic2031465_mdL’autre jour j’avais des invités, on a décidé de se faire un petit jeu et du coup j’ai sorti une de mes nouveautés pas encore testées, à savoir Colt Express, le petit dernier de chez les Ludonautes. ce jeu de Christophe Raimbault est fait pour 2 à 6 joueurs (règles spéciales à 2 quand même), indiqué dès 10 ans (ça colle pas mal) et pour des parties d’une quarantaine de minutes.Il est joliment illustré par Jordi Valbuena dans un style un peu cartoon donnant le panache nécessaire à ce cadre de western très sympathique. Ici chaque joueur va prendre le contrôle d’un bandit se lançant dans le dévalisage de passagers de train avec fougue et passion, dans le but d’être le plus riche lorsque le train arrivera à la gare. Le tout utilise un système de programmation et de gestion de main vraiment bien foutu. A noter que j’y ai joué à seulement 3, et que le jeu me semble encore bien plus fun (et plus chaotique et bordélique) à plus de gens.

flattr this!

Edge of Tomorrow

edge_of_tomorrow_ver11Bon ben pour commencer la critique sur ce film et pour simplifier, je vais reprendre ce qui a souvent été dit : on est effectivement en face d’un mélange entre Un Jour sans fin et Starship Troopers (deux films que j’aime beaucoup), humour et second degré en moins. Cette adaptation d’un roman de science-fiction japonais passé au format manga passe le tout à la moulinette hollywoodienne ; on m’a dit beaucoup de bien du manga, en particulier de sa fin différente et bien meilleure que celle du film, donc je me le mets en wishlist pour plus tard. Revenons donc au film qui nous intéresse ici. On va suivre les péripéties du major Bill Cage de l’armée américaine, un officier qui ne va pas trop au front mais qui est plutôt spécialisé dans la communication. La Terre est la cible d’une invasion extraterrestre et il semble bien que les Humains sont mal partis. Leurs adversaires sont plus rapides, plus forts, et les choses ne se passent pas très bien. Suite à un petit merdage avec un officier, Cage se retrouve largué en exosquelette de combat sur une plage pour un revival du débarquement de Normandie version SF. Et il se fait charcuter en moins de temps qu’il n’en faut pour dire « boucherie » ; comme toute son escouade d’ailleurs. A peine mort, il se réveille au moment de son arrivée dans le camp militaire à la veille de l’attaque. Il se rappelle de tout mais visiblement les autres vivent la même journée, eux, sans aucun souvenir. Cage va à nouveau mourir au front, et reprendre la même journée, et ainsi de suite. A chaque jour, il profitera de ce qu’il aura appris pour aller plus loin et survivre plus longtemps. mais surtout il va rencontrer une militaire d’élite, une star de la baston contre les aliens, qui va le prendre sous son aile et lui apprendre à se battre. Au cœur de cette histoire se cache le combat final contre le big boss des aliens et la survie de l’Humanité. Rien que ça.

flattr this!

Revue de web – S04E04

revue_de_web-2015Société

Quand les Etats utilisent les géants du web pour contourner les lois.

La nouvelle Barbie se veut sur le papier moins sexiste, mais c’est toujours autant la cata.

Le créateur de 4chan lâche son monstre.

Nucléaire jusqu’au bout, même en cas de fissures dans la centrale. Avec donc des coûts supplémentaires qui nous rappellent que non, le nucléaire n’est pas si bon marché que cela.

Ah ben oui, on vit dans un monde où les agences de notation bancaires notent les résultats démocratiques. Beau sens des priorités.

flattr this!

Truckfighters – Universe

truckfighters-universeToujours dans la ligne des groupes découverts en 2014 que je n’ai pas chroniqué au bon moment sur ce blog, je vous présente Truckfighters, avec leur quatrième album tout frais Universe. Ce trio de rock suédois est né au début des années 2000. Il nous distille un stoner profond aux sonorités puissantes. Le son colle bien au nom et on les imagine sur les routes caillouteuses et poussiéreuses du désert californien avec un gros camion bruyant.

Dès l’intro de l’album, Mind Control nous confronte à un riff acéré rejoint par une section rythmique qui envoie du bois, le tout donnant une folle envie de se trémousser en jouant du air guitar. La voix rauque se plaque dessus avec ce qu’il faut d’énergie. L’album déborde d’une énergie communicative, avec d’autres titres comme The Chairman (single de lancement de l’album),Prophet, Dream Sale,… A noter un titre épique, bien long, prenant et envoûtant, Mastodont, qui est juste superbe en clôture d’album.

Truckfighters donc, c’est bon pour vos cages à miel, prenez en quelques doses, ça passe toujours bien.

 

flattr this!

The Protector 1 & 2 (Tom Yum Goong)

protector_ver4Petites séances bastons avec ces deux films d’arts martiaux qui ne font pas dans la dentelle. Tom Yung Goong en vo de chez thaï, The Protector dans la langue de Chuck Norris, ou encore L’Honneur du Dragon dans la langue de Belmondo (encore une fois les traducteurs francophones ont fait un effort titanesque pour nous débusquer un titre qui ne veut rien dire), ce film de 2005 suit les aventures de Kham, né dans un petit village de Thaïlande où la tradition reste fortement présente, en particulier l’amour porté aux éléphants. L’éléphant du père de Kham, Por Yai, a un fils, Kohrn, qui devient le « frère » de Kham. Le jeune homme et l’éléphanteau grandissent ensemble et deviennent fortement unis. Quand les deux animaux disparaissent, Kham met tout en oeuvre pour les retrouver, ce qui l’amènera à Sidney en Australie. Là il se retrouvera mêlé à une véritable guerre des gangs qui mène aux plus hautes sphères de la politique et de la police. Complètement déconnecté des réalités de la grande ville, ne parlant pas la langue, obnubilé par ses éléphants, Kham se lancera dans une quête mêlant vengeance et respect de la tradition. Il a été élevé comme un « Protecteur », ces guerriers adeptes de Muay Thai (la boxe thaï) qui protégeaient au sol les éléphants sur le dos desquels combattaient les rois. Du coup il devra mettre à profit tous ses talents martiaux pour venir à bout d’adversaires retors et agressifs. Avec en plus la police qui le poursuit.

flattr this!

Revue de web – S04E03

revue_de_web-2015Société

Accroissement des inégalités, et après on s’étonne que le monde aille mal. Bon, OK, l’étude semble un peu biaisée, mais quand même les inégalités existent et empirent.

Sans grande surprise, la FIFA se révèle super sexiste.

Quand les digital natives sont en fait bien loin de maîtriser les nouvelles technologies.

Des nouveautés sur le projet Crocodiles, c’est toujours bon.

flattr this!

Monuments Men

onesheetQuand George Clooney appelle ses potes pour aller batifoler dans son nouveau film, ça nous donne un truc au casting assez incroyable. Puisque Monsieur What Else attire auprès de lui des gens comme Matt Damon, Bill Murray, Cate Blanchett, John Goodman, ou encore Jean Dujardin. Le gratin quoi. Tout ça pour relater une version romancée de l’histoire vraie d’un commando des forces alliées pendant la Seconde Guerre Mondiale, composé de spécialistes en art qui partent sur le front pour tenter de sauver des œuvres ; le but est d’empêcher qu’Hitler ne s’empare du patrimoine de l’Humanité à son seul profit, coupant ainsi les civilisations de toute leur histoire. Bon, je ne m’y connais pas assez pour avoir les détails de la vraie histoire et je pense que plusieurs aspects ont été retravaillés pour mieux passer au cinéma ; mais j’aime bien l’idée de fond, cette volonté de donner finalement une raison à la guerre, de sauver les cultures. Et puis finalement ça change de suivre les vrais soldats du front qui se bastonnent tout le temps. Ici on se préoccupe d’une bande de bras cassés, des anciens, des vieux, dont certains ont un passé militaire plus ou moins oublié, mais pas tous. Le contexte de guerre avec ces gars pas franchement au top et aux grandes gueules forme un contraste intéressant.

flattr this!

Encore une belle soirée jeux à la maison

soireejeuxjanvier2015

Quand on commence à devoir faire plusieurs tables de jeu lors d’une soirée, c’est que le succès est au rendez-vous. En effet, nous étions 11 l’autre soir chez moi. Pas trop mal… Du coup on a pu s’amuser à pas mal de choses.

AnimalSuspectAnimal Suspect

Pour commencer sans brûler de neurones, et en attendant que les derniers arrivent, on a fait une partie rapide d’un jeu court, Animal Suspect. C’est le party game délirant de Bruno Faidutti et Nathalie Grandperrin sorti chez Gigamic il y a pas longtemps. Comme tout party game digne de ce nom, il s’explique en 30 secondes, se joue vite, fait rire, et n’a de décompte de points que pour la forme car ce n’est pas le plus intéressant.

flattr this!

%d blogueurs aiment cette page :