Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D. – saison 01

MARVEL'S AGENTS OF S.H.I.E.L.D.Et hop nous voilà dans l’époque des fins de saisons pour pas mal de séries télévisées US, le moment où jamais de faire un petit tour d’horizon de ce qui m’a plu. A commencer par ces Agents of Shield de chez Marvel. La série était très attendue, avec sa caution Joss Whedon (et donc intégrée au cursus des films), même si c’est son frère qui est principalement derrière. L’idée est de prendre une équipe du Shield, emmenée par Coulson que l’on croyait mort mais en fait pas, et de l’envoyer sur des situations particulières demandant l’intervention de cette organisation. On a donc une bande d’agents qui se trouve en train de pourchasser des mutants, des artefacts, des gens dotés de pouvoirs, des technologies devant rester cachées, le tout dans une ambiance fun et décontractée qui donne une ambiance très pulp. Après une demi-saison très « freak of the week », la série décolle en se rapprochant du contexte des films et en gagnant de la profondeur avec des arcs scénaristiques plus complexes (tout en créant des liens avec les débuts de la saison). On a des liens aussi, certes ténu, entre cinéma et télé (voir l’épisode juste après la sortie de Thor 2 par exemple), mais l’apothéose arrive dans l’épisode diffusé juste après la sortie de Captain America 2. Les événements décrits dans le film vont impacter profondément notre équipe de héros et leur donner un statut nouveau. Du coup la fin de saison culmine à de jolies hauteurs et envoie bien du bois, sans jamais perdre son aspect fun et pulp, ni son humour.

Agents of Shield repose beaucoup sur ses personnages. Coulson en premier, déjà fort sympathique dans les films, prend ici une dimension très importante. Il s’avère doté d’un sens de l’humour incroyable et déploie les punchlines avec un sourire bien senti. Un personnage de haut niveau très bien servi par un acteur au taquet. L’équipe est aussi composée de deux jeunes scientifiques de génie inséparables, Fitz et Simmons. Leur dynamique et leur duo sont très intéressants, sans tomber dans la pure love story mielleuse et gnangnan (et puis bon, Elizabeth Henstridge quoi). Il y a aussi l’homme de terrain, le spécialiste habitué aux missions en solo, le pur agent dur et increvable, Ward, que j’apprécie beaucoup. Toujours dans le domaine action/baston, l’agent May, légende du Shield poursuivie par des rumeurs insensées, véritable ninja machine à tuer. Et puis il y a la hackeuse de génie, ramassée sur le chemin et ne faisant pas partie du Shield, Skye. Ce personnage prendra une profondeur très importante en cours de saison (et puis bon, Chloe Bennet, quoi). Une équipe qui va devoir trouver ses marques au milieu des différences d’opinion et des avis divergents. Mais comme chacun a ses talents bien particuliers (pour ne pas parler d’archétypes), ils pourront tous trouver une place. Le jeu des liens et des relations entre eux sous-tend toute la série et se révélera un axe essentiel des grandioses épisodes finaux.

Bon OK on est à la télé et le budget n’est de loin pas celui d’un film. Du coup on sent un peu le manque de moyens par moments. certains effets spéciaux un peu légers, des décors un chouilla répétitifs et des figurants pas toujours en nombre suffisant. Mais cela n’empêche pas la série de trouver une dynamique très intéressante. Il est juste dommage qu’elle mette aussi long à démarrer ; et le public n’a du coup pas toujours suivi, ce qui a fait craindre un non-renouvellement ; mais il y aura bien une deuxième saison. Il faut dire que l’arc scénaristique de fin a permis de faire monter la pression assez haut et que tout cela s’intègre fabuleusement bien dans le traitement des films Marvel ; on attend le fameux Avengers 2 qui va mettre de l’eau au moulin. Je ne suis pas suffisamment fan des comics pour tout détecter, mais il semblerait aussi que nombre de références (en particulier des adversaires des héros) soient sortis des BDs Marvel, donc là aussi on a une continuité fort sympathique. On a des passages, des caméos sympathiques, des acteurs transfuges, genre Nick Fury ou l’agent Hand qui sont vraiment bien pensés.

Agents of Shield se révèle donc être une série très agréable, fun et pleine de détente, avec un humour bien senti, et une bonne dose d’action. Un peu légère au début, mais accrochez-vous, cela vaut le détour. J’attends avec impatience de voir la suite…

3 réflexions sur « Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D. – saison 01 »

  1. Ping : Agent Carter |

Laisser un commentaire