[Cannes 2020] Bosk

  • Auteur : Daryl Andrews Erica Bouyouris
  • Illustrateur : Kwanchai Moriya, Matt Paquette
  • Édité par : Matagot
  • Age conseillé : 13+
  • Nbr de joueurs :2-4
  • Durée estimée : 20-40 min

Tous les articles sur le festival

L’avis de Jonathan

Cette année sur le stand de Matagot se trouvait une zone au concept quelque peu différent. Des tables libres à disposition des joueurs qui pouvaient aller choisir parmi une « bibliothèque » de nouveautés de l’éditeur la boîte qu’ils voulaient tester. C’est ainsi que nous découvrîmes Bosk. 

Dans ce magnifique jeu abstrait se jouant jusqu’à 4, chaque joueur prend le contrôle d’une espèce d’arbre dans un parc national au cours d’une année. La partie se déroule en 4 phases correspondant aux 4 saisons.

Dans la première, le printemps, les joueurs vont à tour de rôle poser leurs arbres sur le plateau de jeu quadrillé. Les arbres ont une valeur numérique allant de 1 à 4. Le but étant d’être majoritaire sur le maximum de lignes et de colonnes. La saison suivante, l’été ou les visiteurs passent devant les arbres, ce qui consiste en une phase de score où chacun va marquer des points en fonction de lignes remportées. Nous passons ensuite à l’automne où les arbres vont perdre leurs feuilles. Un à un les joueurs vont choisir un de leurs arbres et une tuile qui déterminera le nombre de feuilles qui tomberont. Puis répartir ce nombre de jetons feuilles sur le plateau en partant de l’arbre choisi et selon la direction du vent. A chaque tour la direction du vent variera, et si une seule feuille suffit à recouvrir une case vide, il en faudra plus pour recouvrir les cases contenant les feuilles des adversaires. Chaque joueur possède également un joker sous la forme d’un écureuil qui pourra aller sur une case quel que soit le nombre de feuilles présentes dessus. Enfin arrive l’hiver et le décompte des points final ou les joueurs marqueront des points en fonction des zones du plateau dans lesquelles ils possèdent la majorité de feuilles.

Bosk est un très beau jeu, avec un matériel de qualité. Les arbres en 3 dimensions et les magnifiques graphismes aux couleurs automnales contribuent tout à fait à nous mettre dans l’ambiance et donne à la partie un charme presque apaisant. Il a l’avantage d’avoir des règles très simples à expliquer et de se jouer rapidement sans pour autant être simpliste. Cela demandera pas mal de réflexion lors de la première phase pour à la fois marquer des points et à la fois positionner ses arbres stratégiquement pour la phase d’automne. J’ai beaucoup apprécié ce jeu que je ne peux que recommander. A la fois pour son charme et son thème et la fois pour son mélange d’accessibilité et de complexité. Une belle découverte.  

L’avis de Fred

Tout comme Jon, je suis tombé sous le charme de ce jeu au matériel en 3D magnifique. Comme pour d’autres (Colt Express, Photosynthesis, Papillon, Takenoko, Tang Garden, etc.), cela donne tout simplement envie de se poser à la table pour manipuler les pièces et profiter de mettre en place.

Mais Bosk ce n’est pas juste bon pour les yeux, c’est aussi bon pour la tête. SI en effet le principe de base n’est pas complexe, il faudra bien se triturer les neurones pour optimiser le placement de ses arbres. Dès la première phase, il faudra anticiper les suivantes (ce qui nécessite de bien expliquer toutes les phases avant le début de partie). Un vrai petit côté casse-tête avec une forte interaction puisque tous les joueurs prennent place sur le même terrain. Il s’agira de faire preuve d’adaptation en fonction des actions des autres. 

Je vous le conseille aussi…

Liens

Le jeu sur le site de l’éditeur

Fiche Tric Trac

Fiche Boardgamegeek 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.