Brave

Le Pixar nouveau s’intitule Brave ; ou Rebelle en français (ouch la traduction!). Et franchement y’a bon. Depuis quelques temps maintenant dans l’écurie Disney, Pixar devait bien se mettre aux obligations de la maison et se frotter au film de princesse. Et c’est une franche réussite. J’ai eu l’occasion d’aller le voir avec mon fils, et tous les deux avons vraiment beaucoup apprécié.

Merida est la fille du roi et de la reine d’un pays qui n’est pas nommé mais clairement celtique ; du genre avec des symboles celtiques partout, des cairns, des pierres levées, des roux, des guerriers en tartans, etc. Et évidemment elle ne veut pas rentrer dans la petite case prévue pour elle par sa mère qui veut en faire une vraie princesse discrète, respectable et qui sait se tenir en société. Merida est une dure à cuir, une rebelle, une curieuse, une malicieuse, une fille qui préfère jouir de la liberté et galoper sur son cheval toute la journée et faire des trucs dangereux et tirer des flèches sur des cibles difficiles à atteindre. Et surtout elle se retrouve destinée à devoir épouser le plus valeureux des fils des trois clans alliés à celui de son père ; ces trois types sont un ramassis de bras cassés et de losers, et bien entendu elle s’y refusera, voulant à tout prix avoir le choix de son époux. C’est là qu’elle se lancera à la recherche des aspects mystiques et magiques du coin en cherchant un moyen de changer son destin, de changer sa mère castratrice. Bien évidemment, comme toujours dans ces cas-là, le sort qui collera à son souhait le fera de manière détournée, pas du tout comme prévu. Et s’ensuivra une série de catastrophes que Merida devra gérer pour qu’au final tout soit bien dans le happy end. La bande-annonce n’en révèle pas plus, et c’est très bien ; je ne vais donc pas vous spoiler le film non plus, donc ce sera tout pour l’histoire.

Bon, on peut le dire, le film est une réussite visuelle. Aux petits oignons, qu’il est. magnifique. Comme d’habitude, Pixar tape très très fort avec des images superbes. Les paysages en particulier sont absolument fabuleux, impressionnants, beaux, harmonieux, poétiques, sombres, angoissants, selon les moments et les besoins de l’intrigue. Une franche réussite. le rendu « ambiance celtique » passe aussi très bien avec ces contrées sauvages et dures, ces falaises, ces cercles de pierre, ces ruines, ces forêts sombres, etc. (on se croirait dans du Esteren en fait, hehe). Et puis il y a tous ces effets de particules et jeux de lumière autour. Les différentes heures du jour et l’ambiance nocturne. Les jeux de reflets, d’eau, de fumées et de vapeurs. Franchement un régal pour les yeux. D’autant que la technique est vraiment là ; les cheveux de Merida ou les poils des ours par exemple sont de franches réussites.

Le tout est soutenu par une musique d’ambiance parfaitement bien choisie. Du celtique bien entendu. On se serait passés des 2 ou 3 chansons un peu gnan gnan à la Disney, mais au moins leur style musical colle. Par contre, les passages instrumentaux ou ceux avec des paroles en gaélique sont parfaits. Les effets sonores sont eux aussi au taquet et on en prend plein les oreilles en plus de plein les yeux lors des scènes d’action où ça bouge bien.

Un petit mot sur l’histoire… Certes un peu convenue, mais très bien racontée. Et avec ses moments prenants et bien pensés, ses retournements de situation. Bref, elle tourne bien. Et surtout une bande-annonce qui ne révèle pas tout (je me répète, mais c’est tellement rare ces temps). Une intrigue bien amenée donc qui porte quelques jolis thèmes des morales attendues dans ce genre de film : place de la femme dans la société, équilibre liberté/responsabilités, importance des choix de vie, etc. Et ça devrait être entendu pas seulement par des enfants. De plus, cette histoire est portée par une belle galerie de personnages, parfois certes un peu archétypiques, mais très agréables. la famille royale vaut à elle seule le détour, mais j’ai aussi un faible pour la géniale sorcière (et son répondeur) ou pour la bande de bras cassés des prétendants losers. On est un peu dans le cliché des clans celtiques se foutant sur la gueule pour un oui ou pour un non, mais c’est sympa.

Au final un très bon film. pas le meilleur Pixar mais vraiment un très bon moment. Familial, mais attention à l’âge et la sensibilité de vos petits. Pour mon fils qui en a déjà vu des vertes et des pas mûres, il y a des moments où il m’a tenu la main (les ours sont grandioses). je vous le recommande chaudement.

6 réflexions sur « Brave »

  1. Tiens je savais pas qu’il était déjà sorti. Tu pense que pour une gamine de trois ans et demi qui a déjà vu quasiment tous les Disney classiques ça peut le faire ?

  2. Il sort aujourd’hui, mais j’avais reçu des billets pour l’avant-première…

    3 ans 1/2? Non je m’y risquerais pas.

  3. Je sais pas trop… Mais mon fils de 9 ans qui a vu les Harry Potter ( dont le dernier au cinéma), La Momie, Hulk, et pas mal de trucs de ce genre, il m’a agrippé la main. Peut-être qu’en DVD à la maison, mais je te le conseille pas au cinéma. Par contre tu peux l’emmener voir Le Lorax…

  4. Oups, j’ai oublié de parler du traditionnel court-métrage qui ouvre les feux comme toujours chez PIxar… Un petit chef d’œuvre de poésie et de beauté, superbe, vraiment bien fait et tout. Que du bonheur!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.