Démission… libération

A y est, j’ai envoyé aujourd’hui ma lettre de démission à mon employeur.

Après 4 ans de bons et loyaux services. ‘tain ce job commençait à me gaver sérieusement. Jusque plus que par-dessus la tête. Tout ce qui m’y retenait c’était le salaire finalement. Et là depuis que Clem a un salaire ça devenait de plus en plus dur de s’accrocher. La motivation à 0. Et pis les choses qui vont pas en s’améliorant. Je regretterai une seule chose : on est quand même une bonne équipe (en interne, hein, je parle pas des boss). On a eu des bonnes déconnades. D’ailleurs là on va avoir un souper de boîte début janvier, ça risque d’être une bonne soirée.

Enfin bref voilà, je peux envisage rl’avenir autrement. Reste que je vais pas m’emmerder non plus… j’ai encore 66 jours de service civil à effectuer, deux mois de pris déjà. Et en octobre je devrais commencer l’IDHEAP (Institut des hautes études en administration publique), histoire de compléter ma formation universitaire avec un papier bien reconnu sur le marché du travail. Et dans un doamine qui me passionne un peu plus ; cette fois ma formation sera utile à qqch, enfin. Et puis ça devrait me laisser le temps d’avancer dans mes différents projets d’écriture…et dans tous les bouquins que je dois lire… et puis je ois encore passer mon permis de voiture (toujours pas fait à 30 ans, ça rigole pas hein). Enfin voil quoi, de quoi m’occuper mes journées et mes nuits.

restent quand même 3 mois à tirer chez Steg…

Laisser un commentaire