Hitman – Agent 47

Ahlala, le marronnier des adaptations de jeux vidéo sur grand écran… Cette fois, c’est Hitman qui revient. Après un premier film en 2007 qui n’avait pas été chercher très loin (au passage, je vous laisse lire dans ce billet mon amour pour le jeu Hitman, ce qui m’évite de faire doublon ici), le personnage a été repris pour un Hitman – Agent 47 en 2015 ; attention ce n’est pas une suite, c’est une nouvelle prise en main du personnage mythique avec une toute nouvelle équipe, rien à voir donc avec le film de Gens d’il y a 10 ans (déjà! nan parce que du coup je suis allé voir de quand date le 1er jeu et j’ai pris un coup de vieux). Continuer la lecture de Hitman – Agent 47

Revue de web – S06E11

Société

De l’impact social des rues piétonnes.

Quand des fermiers doivent mettre des firmwares piratés sur leurs tracteurs pour pouvoir bosser

Continuer la lecture de Revue de web – S06E11

Logan

James Mangold était déjà derrière le sympathique mais pas impérissable Combat de l’Immortel, précédente aventure solo de Wolverine au cinéma (mais aussi au passage derrière le fort agréable Identity). Il place ici la barre très haut avec un film qui rend réellement hommage au personnage de Wolverine/Logan et qui lui donne toute sa saveur, sa profondeur, en allant aux racines de sa bestialité, donnant à ce film une teinte particulièrement sombre et violente. On est bien loin de l’ambiance Marvel pulpisante et pleine de couleurs. Et même si, comme Deadpool, on a ici un film classé en PG-17, donc pas pour les enfants, ce n’est pas du tout dans la même ambiance bonne grosse déconne pipi-caca ; c’est plutôt que le film est complètement immergé dans une violence très graphique et sans concessions, ce qui sied parfaitement au héros et à sa nouvelle comparse. Continuer la lecture de Logan

Le dernier rempart

Quand tu te retrouves à glander devant la télé, tu peux laisser aller et découvrir des films d’action qui te délassent le cerveau de manière particulièrement efficace. C’est le cas de ce Dernier Rempart (The Last Stand en vo, 2013), un film de bourrin sans grande prétention qui peine un peu à démarrer mais qui finit dans de jolies bastons et surtout quelques punchlines bien senties. Derrière la caméra, le coréen Kim Ji-Woon, que je connais pas trop (même si j’ai entendu parler de Deux Sœurs et Le Bon, la Brute et le Cinglé). Par contre, c’est un sacré casting qui s’aligne devant la caméra avec Arnold Schwarzenegger, Forest Whitaker, Jaimie Alexander, Peter Stormare, Luis Guzman, ou encore Rodrigo Santoro. Une sacrée belle brochette pour un film finalement très moyen. Continuer la lecture de Le dernier rempart

mon blog avec mes photos, mes jeux, mes créations et tout…

%d blogueurs aiment cette page :