Lovecraft

Ah ben ça faisait longtemps que j’avais pas relu du Lovecraft. Là je suis en train de me faire un recueil de nouvelles que j’avais pas encore lues. J’avais presque oublié à quel point c’était bon tiens. Du pur bonheur. Ce type était quand même beau malade. Arriver à si bien jouer sur les peurs naturelles et classiques de l’être huamin, les intégrer à son bestiaire et ses créations, le tout avec un don inné de la suggestion, c’est vraiment fort. Il réussit à vraiment me foutre les chocottes, l’animal. Y’a bon tout ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.