Archives de catégorie : Bouquins

Le sentiment du fer

Bon ben voilà, on continue avec les bouquins copinage puisque ce Sentiment du fer est écrit par Jean-Philippe Jaworski. Je vous en avais parlé en découvrant ses excellents Janua Vera et Gagner la Guerre, alors que j’avais été moins enthousiasmé par Même pas mort. Avec ce recueil de 5 nouvelles, je retrouve avec plaisir le Vieux Royaume et ses histoires passionnantes. A nouveau, au-travers de ses différentes nouvelles, l’auteur nous emmène à la découverte de son univers médiéval-fantastique. J’y replonge avec joie, porté par la maîtrise de la langue et de l’écriture.

Continuer la lecture de Le sentiment du fer

The City and The City

China Miéville m’avait assez bluffé avec Perdido Street Station. J’avoue que le bouquin suivant se déroulant dans le même univers de fantasy-steampunk, the Scar, m’était un peu tombé des mains et j’avais vraiment de la peine (pour dire, je ne suis pas allé au bout). Mais j’ai remis le couvert avec un autre livre du monsieur, cette fois un polar vaguement contemporain intitulé The City and The City. Ce titre un peu bizarre explique le pourquoi « vaguement contemporain ». On est en effet dans une réalité un peu différente, en particulier pour ce qui est des lieux où se déroule le récit.

Continuer la lecture de The City and The City

Harry Potter et l’enfant maudit

Après toute une série de bouquins et de films à très grand succès, l’auteur J.K. Rowling n’a pas laissé tomber sa poule aux œufs d’or. Différents petits textes en ligne, les récents Animaux Fantastiques au cinéma, et puis cet Enfant Maudit. Il s’agit d’une pièce de théâtre dont l’histoire vient de l’auteur d’origine mais qui a été écrite par un dramaturge. Découpée en deux parties, car assez longue, la pièce a été jouée avant de voir son texte publié sous forme de bouquin. Je n’ai pas vu la pièce, et c’est donc du livre que je vais vous parler. Continuer la lecture de Harry Potter et l’enfant maudit

Le Maître du Haut Château

Il y a des bouquins comme ça qui font figure de référence dans leur genre. Le Maître du Haut Château de Philip K Dick en est un exemple puisqu’il est reconnu comme l’une des meilleurs uchronies. Et comme je ne l’avais toujours pas lu, il était temps que je me penche dessus. Le bouquin nous place dans une situation très intéressante où, suite à quelques petites variantes, l’Axe a gagné la deuxième guerre mondiale. Les Alliés ont perdu. On se trouve au début des années 60 aux Etats-Unis dont l’Est est occupé par l’Allemagne nazie, l’Ouest par le Japon et une bande centrale joue le rôle de zone tampon en status quo. Dans ce contexte, on va suivre les pas de divers personnages dont les chemins ne vont guère se croiser mais souvent s’influencer. Continuer la lecture de Le Maître du Haut Château