Populiste un jour, populiste toujours

Salaud de Blocher… profiter ainsi des fêtes de fin d’année pour relancer ses idées populistes. Annoncer que le pays ne va mieux que depuis son accession aux plus hautes sphères, que le réélire serait la solution à tous nos maux et constituerait la seule voie vers le progrès, etc. Pfiouh, qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre. A moins bien sûr que nous ne soyons tous des riches banquiers bien à droite et n’appréciant que la compagnie de nos concitoyens, là oui. Mais pour le reste de la population, je ne vois pas comment on peut être d’accord avec lui. Un esprit de fermeture, un regard tourné vers l’économie seule… Nous n’avons décidément pas les mêmes valeurs.

Laisser un commentaire