Paleo 2007

Et voilà, c’est la fin de Paleo. Pour cause de moyens financiers réduits et d’affiche moyennement alléchante, on a opté pour un seul soir, et bien entendu en famille ; si on essaye de ne pas emmener Damien à Paleo une année, on va juste pas survivre…

Bref, à cause d’un petit gars surexcité qui n’avait qu’une idée en tête (y aller), on s’est retrouvés sur place vachement tôt…16h. Premier tour d’horizon sympathique ; Paleo reste Paleo, avec son ambiance et tout. Toujours aussi sympa. Jolie installation de la HES-SO avec leur forêt et leur barasiro. Joli quartier avec cette année comme hôte l’Afrique du nord. On a commencé les spectacles par une prestation du cirque Coquino : on les avait déjà vus à la Cité l’année passée (voir photos sur ma galerie), mais ces gamins sont toujours aussi épatants, ils font vraiment des trucs assez barjos. Pis petit bout de concert de Aloan, trip hop sympatoche comme tout. Ensuite un détour par le concert de Stuck in the Sound, des parisiens bien rocks aux nettes influences pixisiennes qui dépottaient bien, très très bon. On a fait un tour au village du monde dans l’ambiance nord-africaine avec une sore de mini-souk reconstitué, un petit ensemble de tentes traditionnelles, des chants locaux, excellente ambiance.

Après la bouffe est venu le gros morceau de notre soirée : le concert de Sanseverino. Quelle claque! Je m’attendais absolument pas à un truc aussi rock. Waow, quelle pêche, ce type est vraiment un artiste de scène qui assure comme un malade.

Après cela, on a calmé le jeu. Un bout de Csssius pour la forme, très bien aussi. Y’a pas à dire, la bonne musique électro jouée en live, ça claque. On a vaguement commencé à écouter de loin Gad Elmaleh qui investissait la Grande Scène tout seul avec son humour, mais bon on était un peu loin por en profiter ; en plus je suis pas convaincu par un spectacle d’humorise sur ce genre de scène, mais bon.

Et pis bon, retour pas tardif parce que « Paleos familiaux, faut rentrer tôt ». Mais sans regrets, avec une excellente soirée en mémoire.

Ah oui, j’oubliais de préciser au milieu de tout ça un autre aspect de Paleo que l’on a pas oublié… les stands de bouffe, ces millions de stands de tous les coins du monde… On a encore bien bouffé, tiens.

A l’année prochaine, Paleo

Laisser un commentaire