Battlestar Galactica

Galactica, Apollo, Starbuck, Adama… des noms qui ont bercé mon enfance et résonnent à nouveau dans mes oreilles avec un grand plaisir…

Dans le genre « je rattrape mon retard en séries », je me suis lancé dans Battlestar Galactica, nouvelle version… ben oui, nouvelle version, parce que ça existait déjà quand j’était tout petiot ça. Et je me souviens que j’adorais, j’avais même refait le Galactica en legos avec un pote, énorme…
Galactica revient donc plus en forme que jamais grâce aux nouvelle technologies dans une série qui a l’air juste fabuleuse. Je n’ai fait que le pilote (bien long) et l’épisode 1. Mais c’est vraiment très fort. En ggros, il y a longtemps, les humains ont créé les Cylons, des robots qui devaient les servir. Les Cylons se sont rebellés, ce fut la guerre, et ils ont fini par aller loin. On est resté sans nouvelles d’eux pendant 40 ans. Et les voilà qui lancent une attaque monumentale sur toutes les colonies de l’humanité ; un terrible massacre. le seul vaisseau capable de résister est le Galactica, parce qu’il est d’une technologie ancienne, sans réseau informatique, rendant donc impossible tout piratage distance par les Cylons… Très vite on voit que les nouveaux Cylons peuvent prendre apparence humaine et que des agents sont cachés sur le Galactica. La guerre n’est pas finie. Les quelques dizaines de derniers vaisseaux avec des réfugiés humains survivants accompagnent le Galactica.
Je trouve cette série vraiment bien emmenée… déjà par une qualité et des moyens hauts de gamme. Y’a pas à dire, ils ont mis le paquet. Je suis scotché par les combats spaciaux. Loin des gros bruits super agressifs des moteurs que l’on a dans d’autres films/séries, ici presque rien ; normal, dans l’espace, sans air. Mais du coup, avec une musique composée essentiellement de percussions très tribales, ça fout une ambiance monstrueuse et ces séquences sont très prenantes. Mais c’est pas tout. Les personnages sont très bons, charismatiques, avec leurs avantages, leurs défauts aussi ; on se sent assez vite proches d’eux. Et d’après ce que j’ai entendu de la suite de la série, les scénaristes ne se gênent pas pour en faire mourir, je sens que ce sera dur. Tiens d’ailleurs, puisque que je parle d’être dur, ce début est pas évident du tout. Je pense par exemple à la scène avec le bateau-serre et la gamine dessus, vache ça. Et puis aussi la scène du vaisseau civil qui ne répond pas… Putain on sent le post-11 septembre là. Et c’est très dur. Les personnages, dès le début de la série, sont mis face à des choix cruciaux (celui de la Présidente au début de la fuite est franchement affreux), des dilemmes aux conséquences terrifiantes. Franchement j’aimerais pas être à leur place.
Bon ben va falloir que j’y retourne, parce que franchement ça prend aux tripes…

Et en passant, j’ai vu l’épisode 6 de la saison 2 de heroes… waow, grande claque encore une fois. Cette série va en se bonifiant. Et en plus en visitant les sites relatifs sur le net, on trouve des trucs très forts, genre la video que l’on a ici.. De plus en plus fan.

Laisser un commentaire