Battlestar Galactica, finale saison 1

Ah ouais, alors là carrément, y’a bon…

En passant, je parle bien de la série version 2003, pas celle de 1978 qui a bercé mon enfance.
J’ai donc fini la saison 1 de ce Battlestar Galactica, et c’est énorme. J’avais déjà dit beaucoup de bien de tout ça au début de mon visionnement, dans un autre billet. Et là tout ce que je trouvais bien a été traité encore plus loin, encore mieux. Les thèmes super actuels qui sont abordés sont violemment tournés. Sur la fin, là, je pense au conflit armée/gouvernement, avec la tendance au coup d’état, les attaques contre la démocratie. Très fort aussi, les relations avec les cylons et la paranoïa ambiante. Leurs actions super manipulatrices. Et leur plan. Tout ce côté mystique sur la main de dieu.
Et pis bon, le final… Quel final! Cette dernière scène est énorme. Adama, ouais effectivement, ça fait très fort. Je m’attendais à une révélation sur l’identité d’un autre cylon, mais non, c’est bien moins dans l’espoir et bien plus dans l’agresse. En tout cas je suis bien content d’avoir la saison 2 sous la mains, parce que en rester là ce serait trop dur.

Laisser un commentaire