True Detective – saison 1

True-Detective-PosterDifficile de passer à côté de True Detective, la série policière de HBO aux critiques particulièrement flatteuses, bien que parfois un chouilla exagérées. True Detective est une très bonne série policière, un vrai gros bon thriller tendu et prenant, magnifiquement réalisé et interprété ; un peu longuet par moments, avec une déception sur la fin, mais une réussite quand même.

La série nous transporte en premier lieu à deux époques. De nos jours, et en 1995. Aujourd’hui, deux anciens policiers de la brigade criminelle de l’état de Louisiane sont interrogés par des collègues plus jeunes sur des faits remontant à 1995, en particulier un meurtre particulièrement sordide. La position du cadavre, les attributs dont le meurtrier l’a doté, tout laisse penser à un truc rituel un peu obscur. Les deux époques vont s’entremêler, passant des deux discussions (séparées) avec les deux enquêteurs en 2012, et en parallèle l’enquête de 1995 en elle-même. On voit vite se mêler aux événements de 1995 la vie privée de nos deux policiers, des gars évidemment torturés, le tout étant d’autant plus marqué qu’ils sont bien différents l’un de l’autre (principe de base du buddy movie). Et puis petit à petit des différences vont apparaître entre ce qu’ils racontent et la réalité, des petits mensonges allant en grandissant pour masquer des actes pas toujours très honnêtes. Avec le développement de l’intrigue et des situations, avec les retournements et petits twists, avec l’approfondissement des personnages, une troisième époque va se mêler à tout cela, en 2002, le moment du clash entre nos protagonistes. La série va entraîner ses héros dans les profondeurs malsaines de l’âme humaine, vers des situations très dures, vers des recoins particulièrement sombres de l’esprit.

On est là chez HBO. Et qui dit HBO dit en général grande qualité. True Detective confirme la règle avec une série très bien écrite. Les personnages (surtout les deux principaux) ont une vraie profondeur, une complexité, ils sont loin d’être monolithiques. Leur duo fonctionne très bien. Les différences qui se creusent entre la version officielle de l’histoire, celle qui est racontée, et les faits réels que l’on peut voir, est très intéressante. On a aussi une réalisation très soignée, avec de multiples plans magnifiques (entre autres l’un des plus énormes plans-séquences du monde, complètement dantesque) et une photographie très agréable. Le choix de la Louisiane change un peu des villes habituelles pour les thrillers et on a ici une ambiance vraiment bien posée. Il y a surtout dans cette série ce duo d’acteurs absolument incroyables. Matthew McConaughey et Woody Harrelson portent la série sur leurs solides épaules avec des interprétations grandioses. Leurs personnages tordus et solides bénéficient donc d’une mise en valeur exceptionnelle. A leurs côtés une galeries de seconds rôles plus ou moins forts ; certains sont malheureusement un peu trop clichés, trop archétypiques, mais même les meilleurs paraissent fades face aux deux héros (il n’y a que Michelle Monaghan qui tire son épingle du jeu là). Servie en plus par une musique de qualité, True Detective s’avère une vraie réussite.

On pourra regretter certaines longueurs et certains choix pas toujours judicieux. Le final m’a laissé un peu sur ma faim aussi. J’avais vraiment beaucoup d’attentes quand au grand méchant, avec toute cette ambiance glauque et sordide menée pendant la série. J’ai été un peu déçu je dois dire (bien que le décor du final de la série soit lui très bon et plongeant dans une ambiance géniale). Je m’attendais à plus gros. Dommage. Et puis c’est vrai que l’épilogue fait aussi un peu mièvre quand même…

Ces petits défauts ne diminuent cependant pas la qualité de la série, qui se hisse très haut et qui va devenir une référence dans le thriller/enquête. Une ambiance très noire parfaitement rendue pour une série très adulte. A voir…

3 réflexions sur « True Detective – saison 1 »

  1. Ping : Gone Girl |

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.