Hereditary

« Le film le plus effrayant de l’année », « j’ai tellement flippé », « nouvelle référence de l’horreur »,… Les critiques dithyrambiques de ce Hérédité (on notera pour une fois une traduction de titre pas pourrie) sont nombreuses. Difficile dès lors de passer à côté, mais je dois dire que j’ai été un peu déçu. Pas que le film soit mauvais, il est même très bien, mais j’avoue que du coup j’avais de sacrées attentes.

Après la mort de la grand-mère, une famille (les parents et deux enfants ados) vont voir leur vie traversée par divers événements bizarres, parfois inexplicables, qui vont les plonger dans une histoire terrible liée au passé.

Il s’agit là du premier film du scénariste et réalisateur Ari Aster, et franchement c’est une révélation. Son script est très bien écrit, avec une intrigue qui sait évoluer doucement, et des mystères qui se révèlent au spectateur comme aux protagonistes. Tout est fait pour créer des personnages auxquels on peut s’attacher facilement, proches de nous (du moins au début). L’ambiance dispensée est très forte, on est vraiment pris là-dedans. Le film est une vraie réussite sur e plan technique. Cadrages, lumière, mise en scène, tout est super bien réussi et posé. La musique et al direction d’acteurs sont aussi franchement bons. On a une vraie belle progression de la tension, du suspens, une gradation des problèmes, avec un final peut-être un peu trop WTF ; ou en tout cas pas évident. Mais de là à parler de référence d’horreur. Oui c’est tendu, oui l’ambiance est malsaine, oui il y a bien quelques trucs un peu gores et violents (surtout le final bien barré). Mais je n’ai quasiment jamais vraiment flippé. J’étais plongé dedans, pris par le film qui sait poser son ambiance et vous y engloutir, mais de là à dire que ça fait super peur…

Une grande réussite du film, ce sont aussi ces quatre acteurs principaux composant la famille. Toni Collette (Sixième Sens, Little Miss Sunshine, xXx : Reactivated,…) est exceptionnelle en mère dont le monde s’écroule et se retrouvant face à une vérité qu’elle n’aurait jamais imaginée ; sa descente aux enfers est un vrai supplice tellement elle est bien  interprétée. Son mari est interprété par Gabriel Byrne (Excalibur, Usual Suspects,…), un personnage refusant de voir ce qui se passe, plutôt distant, souhaitant protéger sa famille mais ne sachant pas contre quoi. Le grand frère c’est Alex Wolff (le nouveau Jumanji), un personnage qui a une sacrée évolution au cours du récit et qui se révèle ayant de multiples facettes, impressionnant lui aussi. Et puis il y a cette révélation avec la jeune Milly Shapiro, qui accapare l’écran par sa seule présence, forte et solide.

Un film parfaitement réussi, prenant, avec une ambiance très forte, Hereditary est vraiment bon, et bien foutu. Mais j’avais d’autres attentes. je pensais me crisper sur mon canapé, sursauter, frissonner, mais pas tellement au final. Alors soit j’ai pas vu le même film, soit je ne suis pas sujet à la hype générale, soit j’ai trop vu de films qui font et je deviens un peu insensible. Cela ne remet aucunement en cause la qualité du film, très élevée, et je vous conseille vraiment de le voir. Mais ne vous attendez peut-être pas à la révélation horrifique promise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.