Archives de catégorie : Ciné

La Prophétie de l’Horloge

Un jeune garçon se retrouve orphelin, et est amené à emménager chez son oncle qui semble un peu excentrique. Le gamin va vite découvrir qu’en fait d’excentrique, son oncle lui cache des choses pas claires, et que la maison en elle-même est bien plus que ce qu’elle semble être. Et c’est parti pour un voyage au royaume de la magie, des envoûtements, malédictions et autres petits tours de passe-passe qui devront se solder par un sauvetage de l’Humanité en bonne et due forme.

Continuer la lecture de La Prophétie de l’Horloge

Triple Frontier

Et hop, voilà le nouveau gros blockbuster de Netflix qui arrive avec son budget lourd et son casting qui claque (après des films comme Bright, Annihilation ou Bird Box, ils commencent à avoir un catalogue pas dégueu). Cette fois, on nous entraîne sur les pas d’un groupe de vétérans militaires bien solides qui décident de braquer un maffieux brésilien afin de se faire une pétée de thunes. « J’adore quand un plan se déroule sans accroc », disait l’autre ; ben ici c’est un peu ça, avec un plan savamment huilé qui part en sucette. Et cela va pousser nos soldats dans leurs derniers retranchements.

Continuer la lecture de Triple Frontier

Maléfique

Cela fait quelques années que Disney a pris la décision de revoir en version live-action ses grands classiques de l’animation. Il y a les versions recopiées quasi telles quelles (comme La Belle et la Bête, Le Livre de la Jungle ou le futur Roi Lion) et les variations sur la base existante, comme ce Maléfique daté de 2014. On va ici suivre l’histoire de Maléfique, la « méchante sorcière » de La Belle au Bois Dormant avant, pendant et après les événements du film de 1959 (ça nous rajeunit pas).

On va découvrir que Maléfique était une fée, belle et puissante, dotée de grandes ailes, et gardienne des terres magiques où vivent de nombreuses créatures fantastiques. Il y a bien peu de contacts entre ces terres et le royaume des Hommes, mais elle va quand même en rencontrer un et tous deux vont tomber amoureux. Le roi des Hommes va cependant déclarer le guerre aux fées et l’amoureux de Maléfique va trahir cette dernière dans sa quête de pouvoir. Blessée, meurtrie, enragée, Maléfique lancera sa vengeance sous forme d’une malédiction envers la fille du roi… la princesse Aurore.

Continuer la lecture de Maléfique

Polar

Le tueur professionnel plus ou moins à la retraite qui veut se la couler douce mais qui est poursuivi par des anciens collègues souhaitant se débarrasser de lui, voilà un thème qui commence à sonner comme quelque chose de courant. Le très bon John Wick (et sa suite, en attendant le 3ème), ou les très moyens Killing Gunther et 24 Hours to Live, par exemple, sont passés par là. Je dois dire qu’ici la bande-annonce m’avait pas mal titillé avec un personnage principal bien bad ass, de la violence en gros paquets et une ambiance sympa.

Dans ce film, un tueur bossant pour une mega-société de tueurs à gages arrive à 50 ans et donc sa retraite forcée, avec à la clé un joli magot. Pour éviter de payer cette somme, le patron de la société fait buter ses employés à l’approche de leur retraite. Mais voilà, le Black Kaiser c’est un peu (oh surprise) le meilleur des meilleurs, la crème de la crème. Alors se débarrasser de lui ne sera pas aisé, même pour une bande de plusieurs tueurs aussi jeunes que tarés. Au programme, bastons, morts, violence, vengeance, massacres.

Continuer la lecture de Polar