Archives de catégorie : Ciné

The Murderer – The Yellow Sea

Après le très prenant et surprenant The Strangers, j’ai voulu avancer dans la découverte de l’œuvre du Coréen Na Hong-jin avec The Murderer (on ne dirait pas, mais ça c’est le titre en français parce que à l’international on a choisi la traduction de son titre vo en le nommant The Yellow Sea, la Mer Jaune).

Dans une province chinoise coincée entre la Russie et la Corée du Nord, on a toute une population de sino-coréens vivant comme il le peuvent de petits jobs dans la plupart des cas illégaux et malhonnêtes. Parmi eux, un chauffeur de taxi à la vie ultra morne et chiante pris dans l’enfer du jeu et endetté ; ce dernier point c’était pour permettre à sa femme de partir en Corée chercher du taf et préparer son voyage à lui ; oui mais voilà, plus de nouvelles d’elle depuis 6 mois et il doit gérer comme il peut son métier et leur fille. Un type de la pègre lui propose alors de nettoyer son ardoise et de pouvoir tenter de retrouver madame en Corée en échange d’une seule chose : tuer quelqu’un là-bas en Corée. Notre chauffeur va accepter cet accord et bien évidemment les choses vont partir en sucette. Il va se retrouver pris entre différentes factions dans un truc qui le dépasse. Continuer la lecture de The Murderer – The Yellow Sea

Pierre Lapin – le film

Si vous n’avez jamais vu les superbes livres Pierre Lapin de Beatrix Potter, il serait temps de corriger le tir. La sortie de ce film peut être une bonne occasion de le faire. Ce dernier est un pur produit à destination des enfants, avec tout ce qu’il faut de belles images, de chou-itude, de suspens léger, de bons sentiments, et d’humour pour toucher ce public cible ; et seulement celui-là, parce que bon, contrairement à d’autres films familiaux, ce Pierre Lapin est un peu léger pour les adultes quand même. Continuer la lecture de Pierre Lapin – le film

Ready Player One

Je vous disains il y a quelques temps à quel point j’avais bien kiffé le livre Ready Player One d’Ernest Cline. Du coup, je me suis senti plus que contraint d’aller voir l’adaptation ciné, dont la bande-annonce se révélait fort alléchante, ce d’autant plus que c’est Steven Spielberg himself qui s’est mis derrière la caméra (sur un scénario co-rédigé par Cline). Alors pour la mise en situation et le pitch, je vous renvoie au billet du bouquin, ça m’évitera de faire du doublon,… et je passe direct à cette adaptation ciné. Soyons honnête : sans que ce soit au niveau du bouquin, j’ai quand même joliment pris mon pied et apprécié ce film. Mais bon, détaillons un peu… Continuer la lecture de Ready Player One

The Nice Guys

Le genre de film qui fait du bien… Décontracté, qui ne se prend pas au sérieux, cool. The Nice Guys est une comédie policière (mais avec sa dose de violence et de thèmes trash qui ne le rend pas familial pour autant).

On est à Los Angeles en 1977 et tout commence avec la mort d’une star du X. On retrouve ensuite un gros bras payé pour casser la gueule à diverses personnes, mais surtout reconnu pour s’occuper des mecs qui tournent autour des jeunes filles mineures. D’un autre côté, un détective privé looser, alcoolique et escroc, père d’une fille de 13 ans. Ce dernier travaille à retrouver une jeune fille du nom d’Amelia, qui elle engage le gros bras pour que le détective arrête de la filer. La rencontre de ces deux types va nous embarquer dans un buddy movie mené tambour battant où le duo va foncer dans un truc bien plus gros que prévu avec mensonges et conspiration. Continuer la lecture de The Nice Guys