Archives de catégorie : Ciné

Halloween (2018)

Y’a pas à dire, le film Halloween de Carpenter sorti en 1978 a marqué l’histoire du cinéma, c’est un monument d’épouvante qui a défini bien des codes du slasher. Avec sa mise en scène efficace, son tueur impressionnant et flippant par l’absence de motivations et d’explications (accentué par sa relative invulnérabilité et son masque qui ne trahit du coup aucune émotion), sa musique parfaitement adaptée, ce film est une bombe. J’avoue ne m’être jamais penché sur la palanquée de suites qui sont sorties depuis. J’avais par contre bien aimé le remake par Rob Zombie en 2007. Faisant fi de toutes les suites semble-t-il alambiquées, nettoyant la franchise, un nouveau Halloween est sorti l’année passée, se posant comme une suite directe au film de 78, se déroulant 40 ans après.

40 ans que Michael Myers est enfermé, interné, sans avoir prononcé un seul mot. Après le décès du Dr Loomis, un autre psychiatre reprend le flambeau pour tenter de comprendre cet être profondément malfaisant. En parralèle, un duo d’investigateurs étudie le dossier avec un regard neuf pour eux aussi essayer de mettre une personnalité ou des motivations derrière les actes de Myers. Peine perdue. Myers s’échappe et entame une nouvelle série de meurtres. De son côté, la survivante Laurie Strode a appris à se défendre en vue de ce jour fatidique. Sa fille et sa petite-fille vont se retrouver mêlées à ce combat terrible.

Continuer la lecture de Halloween (2018)

Le Grimoire d’Arkandias

Histoire de ne pas être à court de films dits « familiaux » à voir avec ma fille, on fait des fois le tour de sites listant justement ces films. Sur le coup là, avec un titre pareil, j’avoue qu’on n’avait pas trop regardé plus loin ; au titre, je me voyais déjà partir dans une épopée fantasy. Ben euh pas vraiment non.

On a un gamin dont le père est mort dans des circonstances difficiles, qui est un peu un looser dont les gens se moquent à l’école. Son pote n’est guère mieux. La mère a des soucis de fric et des méchants huissiers veulent saisir la maison. Bref, c’est la merde. Notre héros va tomber sur un bouquin de magie et va réussir à créer une bague d’invisibilité qui devrait l’aider à résoudre ces problèmes. Cela va en créer d’autres évidemment. Le tout tournant autour d’un alchimiste moderne timbré, d’un trio de braqueuses déjantées et du trajet initiatique d’adolescents découvrant l’amour et devant combattre leurs peurs.

Continuer la lecture de Le Grimoire d’Arkandias

Hobbs and Shaw

Bon, des Fast and Furious, j’ai vu le 1er, peut-être le 2 et des bouts d’autres comme ça de temps en temps en zappant. Une franchise basée sur la frime, la bagnole, et le fric, ça ne m’a pas plus que ça emballé. Même si je dois dire qu’il y a certaines scènes d’action qui, au-delà de leur improbabilité crasse, ont bien de la gueule. Du coup je me suis quand même laissé emporter par les potes pour aller voir ce spin-off de la franchise centré sur deux personnages pas principaux des films, un peu comme les minions de Moi Moche et Méchant ou le Chat Potté de Shrek. Je ne m’attendais pas à grand chose pour ce film, si ce n’est de l’action à outrance et des punchlines à la con. Du coup je n’ai pas été déçu.

En gros, on prend deux gros balaises aux acteurs charismatiques, dont les personnages ne peuvent pas se blairer ; on leur met en face un super-méchant de service ; on saupoudre de liens familiaux plus ou mois tendus, d’un peu de bons sentiments, d’une menace pour l’Humanité. Et on sert bouillant sans se poser trop de questions de vraisemblance.

Continuer la lecture de Hobbs and Shaw

Dragons 3 : Le Monde Caché

Et hop, voilà la fin de la trilogie de Dreamworks autour des vikings de Beurk et de leurs dragons. Le premier film démontrait qu’humains et dragons pouvaient vivre ensemble, grâce à l’intervention de Harold, le fils du chef ; dans le deuxième film, Harold prenait son rôle de chef tandis que son dragon Krokmou se révélait être le leader des dragons. Ce troisième film va achever l’histoire et boucler la boucle, finalisant de fort belle manière une histoire de qualité.

Beurk étant devenu un refuge pour les dragons, ceux-ci commencent à y être presque trop nombreux. D’autant qu’il y a toujours des chasseurs de dragons sur les mers, et qu’il va falloir lutter là contre. Les conséquences pour Beurk et ses habitants humains et draconiques vont aller bien au-delà de ce qu’ils pouvaient imaginer.

Continuer la lecture de Dragons 3 : Le Monde Caché