Archives de catégorie : Ciné

Funny Games (1997)

Si je précise « 1997 » dans le titre du billet, c’est pour dire que j’ai bien vu le 1er Funny Games, l’autrichien, et non pas le remake (plan pour plan) par le même réalisateur, Funny Games US de 2007.

Funny Games est l’un de ces films qui a marqué l’histoire du cinéma et restera longtemps une référence en tant que truc bien particulier. S’il a des atours de home invasion mâtiné de slasher, s’il a ses moments sanglants, son ambiance poisseuse et glauque, Funny Games n’est pas un simple film de genre. Il se veut malsain au point de nous remettre en question, il pousse le spectateur dans ses retranchements, lui collant volontairement un malaise profond. Violent, crû, dur, froid, Funny Games n’est pas un film comme les autres, et les réactions particulièrement virulentes à son égard en sont la preuve ; la preuve aussi que le réalisateur, Michael Haneke, a atteint son objectif. Continuer la lecture de Funny Games (1997)

Ant-Man et la Guêpe

Le premier film Ant-Man était un bon blockbuster distrayant avec sa dose d’humour et de fun. Après son apparition remarquée dans Civil War, le bonhomme revient dans un deuxième film pour lui, et sa nouvelle partenaire annoncée, à savoir la Guêpe ; enfin, la nouvelle Guêpe, tout comme Scott Lang le héros est le deuxième Ant-Man après Hank Pym de l’ancienne génération. On retrouve donc Scott consigné chez lui depuis les événements justement de Civil War, ayant accepté les fameux accords de Sokovie. Il voit sa fille, il a une relation surprenante avec son ex et le nouveau mari de celle-ci, il a monté sa boîte avec Luis et les autres bras cassés. Mais il va être sorti de sa tranquillité par Hank Pym et sa fille Hope (la nouvelle Guêpe donc) qui ont trouvé un moyen d’aller récupérer l’épouse/mère (ancienne Guêpe) dans le « monde quantique », depuis que Scott a réussi à en revenir dans le précédent film. On ajoute à cela un grand méchant qui veut s’emparer des technologies de Pym, et une méchante avec pouvoirs qui leur cherche des noises aussi, et hop. On a de l’action, de l’humour, de le baston, des poursuites, des changements d’échelle, des punchlines bien senties, bref tout ce qu’il faut pour en faire un vrai bon divertissement. Continuer la lecture de Ant-Man et la Guêpe

Pacific Rim : Uprising

J’avoue que je m’étais bien éclaté avec Pacific Rim ; robots géants et kaijus qui se foutent sur la gueule, le tout avec Môssieur Del Toro aux commandes, miam quoi. Planifiée dès la sortie du premier film, cette suite a été annoncée sous la houlette de Del Toro à nouveau, puis non, puis oui, puis finalement non, retardant sa mise en chantier ; le genre de changements à répétition qui me font de plus en plus peur. Au final, on se retrouve avec un deuxième film pas si mal que ça. S’il n’a pas l’effet « waow » du premier (on perd le côté découverte), on a quand même un truc bien épique. Continuer la lecture de Pacific Rim : Uprising

47 Meters Down

Depuis Les Dents de la Mer en 1975 (‘tain, c’est plus vieux que moi), les films de requins, ça va ça vient, mais ça ne se fait jamais complètement oublier. Des délires genre Sharknado ou Megashark VS Giant Octopus aux blockbusters comme l’actuel Meg, il y en a pour tous les goûts (même un mutant requin-pieuvre, des requins en montagne, un requin fantôme, des requins à deux têtes ou des requins zombies nazis volants, si si). Avec ce tout récent 47 Meters Down, on arrête le pétage de plomb complet, et on reste sur un truc très simple. J’ai pas dit « réaliste », juste pas complètement barré du cerveau. Continuer la lecture de 47 Meters Down