Les Artilleuses

Le Paris des Merveilles est une série de bouquins de Pierre Pevel (Les Lames du Cardinal) qui me fait de l’œil depuis un moment… du steampunk plein de magie et tout, j’ai juste pas encore eu le temps de les lire. Et c’est dans cet univers (et scénarisé par Pevel lui-même) que se déroule l’histoire des Artilleuses, une bande de braqueuses aux méthodes musclées qui vont se retrouver prises dans une machination après le vol d’un objet mystérieux.

J’ai beaucoup aimé cette lecture. Le dessin d’Etienne Willem est coloré, efficace, dynamique et rend très bien le mouvement et l’histoire dynamique. Le scénario justement entraîne des personnages sympathiques dans une série de scènes d’action. Oui, les héroïnes sont appelées Les Artilleuses parce qu’elles ne font pas dans la dentelle. Elles ne s’appellent pas Lady Remington, Miss Winchester et Mam’zelle Gatling pour rien. Alors ça défouraille sec et les adversaires ne sont pas non plus des petits rigolos. Du coup beaucoup d’action, et un premier tome qui nous ouvre beaucoup de pistes sans trop répondre aux questions pour le moment. Et puis les personnages, principaux comme secondaires, sont attachants.

Du pur bonheur donc, et j’attends avec impatience la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.