Ring Fit Adenture

Depuis la sortie de la Wii, Nintendo a tenté de nous amener de nouvelles manières de jouer, avec plus ou moins de succès. Entre autres des tentatives de jeux sportifs comme le Wii Fit de l’époque. Sur l’actuelle Switch, c’est Ring Fit Adventure qui prend le relais, et de plutôt belle manière. On se retrouve plongé dans un jeu d’aventure où nous devons délivrer le monde de la présence maléfique de Drago ; pour cela, il faudra parcourir différentes régions, réussir des épreuves, battre des monstres et des boss de plus en plus puissants, acquérir de nouvelles attaques plus performantes, découvrir des potions pour nous booster ou nous soigner, etc. Mais le tout se fera à coups de squats, course sur place, et autres exercices qui peuvent vous faire bien suer.

Une partie de Ring Fit va commencer par une petite récolte d’informations sur votre âge, poids, condition physique, etc., histoire que le logiciel règle la difficulté des exercices pour vous. On peut toujours adapter la chose une fois la partie lancée, et à chaque fois que l’on relancera le jeu, on pourra décider d’augmenter ou diminuer l’intensité. A première vue, les choses sont assez bien foutues puisque ma fille comme moi y trouvons un défi pour nous dépasser sans que cela ne soit rebutant. Sans être un sportif de haut niveau, je ne suis quand même pas une quiche de condition physique (du moins, je ne le suis plus), et les exercices proposés me font vraiment suer et après une bonne séance oui ça tire dans les muscles. Le truc est vraiment bien fait, on sent que ça a été créé avec des spécialistes du fitness. Il y a des exercices de différentes couleurs faisant travailler différentes parties du corps (jambes, bras, abdomen, et les exercices de yoga), et le jeu dispose de petites mécaniques pour nous pousser à toutes les utiliser. Il y a aussi des périodes de repos, des passages plus ou moins longs et poussés, pour varier l’intensité des séances d’exercices.

Le tout a un aspect ludique qui donne envie de progresser. Attention, rien à voir avec de vrais jeux d’aventure. Ici le truc est très linéaire, l’intrigue quasi courue d’avance et les rebondissements ne surprendront que les plus jeunes. Tout comme la progression du personnage, avec de nouvelles capacités à débloquer, de nouvelles attaques sous forme de nouveaux exercices, de nouveaux smoothies (potions de soins ou d’amélioration) à créer, etc. qui n’a rien de bien novateur ou folichon non plus. Ce côté aventure est là vraiment pour donner un tout petit côté ludique à la chose et motiver à avancer.

Il est bien sûr possible de le faire  » à la light » en bougeant de manière restreinte, mais le jeu y perd tout son intérêt. On ne joue pas à Ring Fit pour la passion déclenchée par le mode aventure. On y joue pour faire de l’exercice. Et franchement si on y met de l’énergie, ça fonctionne. Il faudra bien entendu prendre garde à effectuer les exercices de manière juste, en suivant bien les indications à l’écran, pour éviter les faux mouvements. C’est en particulier vrai pour les enfants, qui ne devraient pas trop jouer seuls, mais avoir un adulte pour les corriger et éviter les mauvaises postures. Il faudra aussi penser à bien choisir les techniques que l’on utilise (on ne peut pas accéder à tous les exercices en même temps) et à travailler toutes les parties du corps.

Le jeu dispose d’autres modes que ce mode aventure, par exemple un jeu de rythme (suite à une mise à jour) ou un mode pour travailler certaines zones du corps (faire des routines d’exercices particulières). Il y a même un mode multijoueurs pour se défier, mais je ne l’ai pas testé.

Alors oui, comme tous ces jeux, il va vous falloir de la place pour jouer et une certaine hauteur sous plafond (surtout si vous faites ma taille). Et éviter d’en faire tout le temps, sous peine de provoquer la guerre avec votre voisin du dessous (oui, on court beaucoup sur place). Le jeu est fourni avec une sangle de cuisse à laquelle on attache l’un des joy cons de la console. L’autre se greffera sur le ring fit, une sorte d’anneau de sport permettant d’effectuer divers exercices de pression, traction, etc. Au passage, je suis surpris de l’apparente solidité de cet anneau qui en prend plein la gueule pendant les exercices (j’ai quand même des bras assez solides pourtant).

Une belle réussite, qui ne remplacera certes pas un entraînement sportif autre, mais qui est un bon moyen de faire de l’exercice et de ne pas se laisser aller, motivant avec un léger côté ludique. Et franchement l’effort est là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.