Archives de catégorie : Jeux vidéo

The Witcher 3 : Wild Hunt

Comme souvent avec les jeux vidéo, je ne suis pas en avance. Devenu « geek de salon » et prenant souvent le temps de trouver les jeux en seconde main, je suis rarement dans les premiers à pouvoir parler des nouveautés. Ici on parle donc du 3ème opus de la série The Witcher, sorti en 2015 (3 ans, une éternité en jeux vidéo). Pour rappel, The Witcher c’est d’abord une série de bouquins du polonais Andrzej Sapkowski (j’ai lu le 1er et en suis ressorti peu convaincu, du coup je ne suis pas allé plus loin). J’avais tâté du 1er jeu à l’époque sur mon PC en 2007, mais sans aller très loin par manque de temps. Ce 3eme opus ayant été encensé, et comme je l’ai trouvé à vil prix, j’ai fini par me lancer dedans. Et après un début un peu laborieux, je me suis retrouvé pris dans une de mes très grosses et marquantes expériences vidéoludiques. Continuer la lecture de The Witcher 3 : Wild Hunt

L’expo dont vous êtes le héros

Ce week-end, j’ai été au vernissage de la nouvelle exposition de La Maison d’Ailleurs, célèbre musée de la science-fiction, de l’utopie et des voyages extraordinaires, à Yverdon. Depuis que Marc Atallah en a repris la direction, je dois avouer que la dynamique du musée est assez dingue avec des expos très sympathiques traitant par exemple des jeux vidéo, des super-héros, des Lego, de l’intelligence artificielle ou de Star Wars ; des thèmes larges, grands publics mais avec une base geek, et abordés de manière originale, replaçant toujours ces éléments dans le contexte social et culturel qui est le nôtre aujourd’hui, les liant à notre histoire. Le musée remet le couvert avec une expo dédiée au jeu, L’expo dont vous êtes le héros, que je ne pouvais donc pas louper. Continuer la lecture de L’expo dont vous êtes le héros

Wolfenstein 2 : New Colossus

Il n’y a pas si longtemps, je vous parlais de Wolfenstein : The New Order que j’avais franchement bien apprécié. C’est donc sans trop réfléchir que je me suis jeté dans la suite (datée de 2017) des aventures sanglantes de William J. Blazkowicz, dit Blazko le Barjot, toujours sur les traces de nazis à dessouder par paquets. A la fin du premier volume, on croyait notre héros mort, sacrifié pour la bonne cause, mais il s’en est sorti grâce à ses amis. Et c’est certes abimé, mais nanti d’outils pour combler ces blessures, que le massacreur de nazis reprend du service pour aller encore plus loin ; cette fois il part pour les USA afin de relancer la rébellion contre l’occupant venu d’Allemagne et poursuivre sa Némésis la Générale Engel. Et sans trop vous en dévoiler, ça va chier dans les ventilos. Continuer la lecture de Wolfenstein 2 : New Colossus

The Walking Dead

Alors je ne vais pas vous parler ici de la série, encore moins des comics, mais des jeux vidéo. Et plus particulièrement d’une série de jeux développée par Telltale, dont la première saison est sortie en 2012, et la deuxième en 2013. Oui, on parle de saisons, car chaque jeu est composé d’épisodes rythmant le tout (5 par saison). Ces jeux sont assez particuliers, du type très narratif, quasiment des films interactifs en fait, avec beaucoup de scènes à regarder/écouter, et des interventions ludiques ponctuelles. Eh oui on n’est pas ici pour appuyer frénétiquement sur les boutons d’un pad afin de massacrer du zombie par paquets de 12. On est plutôt dans une ambiance dure, sordide. Dans le premier jeu, on prend en main le destin de Lee, survivant à la première vague de l’apocalypse zombie qui va tenter de tenir le coup, de continuer à vivre, et ce d’autant plus qu’il va prendre sous son aile une jeune fille, Clémentine. Cette dernière sera d’ailleurs l’héroïne de la saison 2. Le jeu se focalise essentiellement sur les rapports humains pendant l’épidémie zombie, sur les liens entre personnes, entre groupes, sur la manière dont les gens se révèlent sous ces circonstances extrêmes. Le bien, le mal, et surtout des choix très difficiles, voilà ce qui attend le joueur. Avec quelques scènes un peu plus tournées vers l’action pour maintenir le rythme, mais ce n’est pas là l’essentiel. Continuer la lecture de The Walking Dead