Enola Holmes

Enola est la sœur cadette des deux fameux frères Holmes, laissée à la garde de leur mère dans la grande maison de campagne. Jusqu’au jour où cette mère disparaît sans vraiment laisser de trace. Enola se retrouve seule, destinée à une éducation stricte en orphelinat. Mais elle est têtue, et pas du genre à se laisser rentrer dans la case à laquelle on destine les femmes dans la traditionnelle société anglaise. Alors elle va s’enfuir et tenter de retrouver la piste de sa mère, se retrouvant mêlée à une machination bien évidemment plus grande que ce qu’elle pensait trouver. Au programme, de l’action, du suspens, de l’humour, du féminisme, et pas de prise de tête.

Tiré d’une série de bouquins jeunesse, ce film sorti sur Netflix est très agréable. Il est globalement bien foutu, joli, avec un scénario correct, des personnages bien pensés, un bon rythme, des thématiques modernes, etc. Ce n’est pas un film inoubliable non plus, il n’a rien de fondamentalement grandiose, mais il constitue un très bon divertissement grand public, bien au-dessus de pas mal d’autres productions. Le réalisateur Harry Bradbeer réussit à bien poser un style et une ambiance et s’en sort très bien. Le tout est joliment mis en scène et se laisse voir avec plaisir.

Dans le rôle d’Enola, on retrouve Millie Bobby Brown (Stranger Things, Godzilla 2,…)qui démontre à nouveau son talent et nous interprète une jeune femme qui ne se laisse pas faire. Les deux frères Holmes sont interprété par les très bons Henry Cavill (Man of Steel, The Man from Uncle, Batman V Superman, Mission Impossible Fallout, The Witcher,…), et Sam Claflin (Pirates des Caraïbes – La fontaine de Jouvence, Blanche Neige et le Chasseur, Hunger Games,…), et on se rappellera qu’ils sont encore jeunes ici et n’ont pas toutes les attitudes et les travers qui les caractérisent dans les œuvres de Conan Doyle. Le casting comprend encore Helena Bonham Carter (Fight Club, Sweeney Todd, Harry Potter, Lone Ranger,…) et Louis Partridge.

Oui j’ai passé un bon moment devant ce film. Il n’est pas impérissable mais il offre un bon divertissement et dispose de plusieurs qualités (dont ses acteurs) qui font qu’il mérite d’être vu.

Une réflexion sur « Enola Holmes »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.