Man of Steel

Man-of-Steel-Affiche-Finale-FranceMan of Steel c’est le reboot de Superman par Zack Snyder. Et moi quand on me parle de Snyder, tout de suite je ne suis plus très objectif, parce que je trouve l’esthétique du monsieur vraiment sympa et que c’est quand même un type qui sait parler aux geeks (même si les réactions à son encontre ne sont pas toujours aussi sympas que la mienne, je suis assez fan de Watchmen ou Sucker Punch). Alors quand il s’en va revisiter le mythe de Superman, on peut s’attendre à quelque chose de bon. Il faut dire que ce personnage n’est pas simple à adapter. Franchement il est assez plat, assez monolithique, et on sent le vraiment « vieux » comics. Et puis depuis Christopher Reeve il n’y pas vraiment eu droit à des adaptations ciné au niveau ; la version de Synger en 2006 était quand même bien décevante. Alors voilà une nouvelle mouture du héros qui n’a plus le slip par-dessus son collant. Le film commence sur Krypton avec la rébellion du général Zod, la spécificité de Kal-El, la manière dont il est mis à l’abri sur terre, etc. On retrouve notre Clark Kent des années plus tard sur terre, conscient de ses pouvoirs mais ne les ayant pas dévoilés au grand jour. Certes sil les a utilisés de ci de là, en vagabondant à travers le monde, de manière anonyme pour sauver des vies. Il sait qu’il vient d’ailleurs. Mais il n’a pas éclaté au grand jour, il reste un mystère, et il ne travaille pas comme reporter. Un Superman torturé par cette méconnaissance de son passé, un peu plus du côté à la mode des super-héros sombres. Mais voilà que Zod débarque avec la ferme envie de s’emparer de lui, et qu’il est prêt à tout péter pour cela. Superman va donc se révéler au monde en se laissant capturer, il ne veut pas voir la terre anéantie. Les choses vont mal tourner et il va lui falloir se battre et dépasser ses limites pour survivre, lui et sa planète d’adoption.

Man of Steel fait une intéressante et moderne version de Superman, plus sombre qu’à l’accoutumée, et donc plus à la mode ; il faut dire que Tthe Dark Knight a bien marqué le style des héros au cinéma, même si on n’est pas autant dans le sombre. Mais Superman fait des choix difficiles, regrette, et va même jusqu’à tuer, ce qui nous change de son image habituelle. On le sent par moments torturé, confronté à un terrible dilemme. Alors certes l’histoire est connue, elle fait partie intégrante de notre culture occidentale depuis plus de 80 ans, et du coup bien peu de surprises peuvent nous être réservées, mais elle bénéficie ici d’un traitement très agréable, moderne tout en étant un hommage de geek fan aux comics.

Ce film bénéficie de la réalisation super travaillée, précise et esthétique de Snyder. Les nombreux détails visuels dont mis en évidence, on a droit aux fameux ralentis, aux bastons esthétiques et détaillées, aux effets visuels à 200%, la patte Snyder donc. Les avis sont tranchés, mais vous connaissez le mien. Et je dois dire que j’ai apprécié d’en prendre de nouveau plein les mirettes et les oreilles.

Le tout est porté par une belle brochette d’acteurs, un casting de qualité. Henry Cavill a la lourde tâche d’incarner le héros ; qu’il soit Clark Kent, Kal-El ou Superman, il porte très bien ces différentes facettes. C’est Amy Adams qui se voit confier le rôle de Lois Lane, la journaliste d’investigation, femme forte et moderne, belle réussite. Deux stars jouent les deux pères du héros : Russel Crowe en Jor-El et Kevin Costner en Jonathan Kent, tous deux avec de jolies performances aussi. Derrière le général Zod se cache Michael Shannon, très bon dans ce rôle de grand méchant. On relèvera encore la prestation de Laurence Fishburne en rédacteur en chef. La plupart des rôles sont donc bien tenus. Même si certains paraissent un peu fades (les autres gradés accompagnant Zod par exemple), on a droit à une performance de qualité.

Au final, Man of Steel est un bon film. Pas un chef d’œuvre. mais un bon film de super-héros, un vrai gros bon blockbuster d’action qui envoie du bois avec des scènes franchement puissantes et des bastons super bien rendues. Et puis il me fait attendre de pied ferme Batman VS Superman ainsi que Justice League qui sont annoncés au programme.

Laisser un commentaire