Blanche-Neige et le chasseur

affiche-blanche-neige-et-le-chasseur-xlCe film de 2012 est une adaptation en live-action du conte de Blanche-Neige, nous sortant un peu du classique de Disney qui a tant marqué l’esprit de générations. On a ici l’histoire de la jeune Blance-Neige, fille du roi, princesse héritière, dont la mère est décédée. Le roi tombe amoureux d’une belle femme qui l’assassine et s’empare du trône. Elle use de sa magie pour garder une beauté et une jeunesse éternelle, en usant contre les hommes qui cherchent habituellement à en profiter. La nouvelle reine enferme la princesse qui, après des années, parvient à s’échapper. La reine veut la tuer, d’une part pour virer toute prétendante potentielle, d’autre part parce que la pureté de son cœur lui donnerait l’immortalité. Elle envoie donc à sa poursuite dans la vieille forêt maudite où personne ne veut aller un chasseur alcoolique et veuf. Ce dernier va s’avérer être un allié de poids de la princesse qui, après diverses aventures, va prendre les armes pour mettre à bas la méchante vilaine reine-sorcière.

Un scénario certes pas fondamentalement recherché, mais qui reprend les grandes lignes de l’histoire et adapte le tout en fresque médiévale-fantastique avec sa bataille épique et ses lieux mystérieux et sa magie. C’est sympa, divertissant, on ne peut pas dire que le film est mauvais. D’autant que certains acteurs se donnent vraiment à fond, à commencer par Charlize Theron en grande méchante de service, mais aussi Ian McShane, Nick Frost ou Bob Hoskins ; par contre Kristen Steward reste fade et pas dans le truc, alors que Chris Hemsworth fait le job en cherchant parfois à en faire trop dans son rôle de beau mec musclé bourru (ben oui c’est Thor quand même).

Mais bon le film ne va pas très loin non plus. Du divertissement pop-corn qui assure très bien dans ce cadre et que l’on ne regardera pas pour autre chose. Il s’agit là du premier film de ce réalisateur, et pour un premier c’est plutôt pas mal en fait (même si je crains qu’il n’ait pas la patte pour la profondeur attendue de l’adaptation de Ghost in the Shell où il est attendu aux commandes). Pas mal d’effets spéciaux bien posés, quelques jolies scènes. Bon on a quand même une jolie dose d’incohérences et de trucs pas nets ; mais c’est du med-fan alors TGCM.

Alors voilà, un film sympa mais sans plus, qui vous détendra pour la soirée.

2 réflexions sur « Blanche-Neige et le chasseur »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.