destination finale

L’autre jour est passé à la télé Destination finale, un vrai teenage-moie à suspens qui déchire sa race… enfin, ça c’est la théorie. Moi je me suis juste amusé gentiment.

Comme beaucoup de films très moyens, on part sur un pitch de base intéressant : ayant quitté l’avion avant le départ, sept personnes ont échappé à la mort dans la catastrophe aérienne qui a suivi. Suite à cela, la mort ne les oublie pas et veut sa part ; elle va chercher à les reprendre un par un. Ca pourrait faire quelque chose. Sauf que là on a un tout petit slasher où le tueur est en fait une force invisible. Bon, gros point positif : la présence d’Ali Larter (sisi, Nikki/Jessica dans Heroes avec 17 ans de moins).

Le film est donc une suite de situations où des pauvres ados cherchent à contrecarrer les plans de la Grande Faucheuse. Et celle-ci y met tout son coeur, elle se donne de la peine à chercher des situations variées. Je me suis même pris à rire quand j’ai vu l’accumulation de moyens mis en branle pour buter la prof ou pour tenter de buter le personnage d’Ali Larter dans sa maison. Evidemment on mêle à tout ça une romance, des relations parents-ados. Ca se laisse regarder… Mais ça empêche pas de dormir et on ne se bouscule pas pour voir les autres films de la série qui ont suivi….

Laisser un commentaire