Les enfants de Saturne

Alors voilà, le nouvel album de Luke débarque dans les bacs. Wow.

Et que voilà une bonne galette bien rock qui déboule. Guitares en avant, la colère dans les paroles, Luke entend bien montrer que la rock’n’roll attittude n’est pas qu’un mythe. Ce troisième album démontre que les garçons du groupe sont capables de digérer plein d’influences et d’en sortir du pur bonheur. On reconnait évidemment Noir Désir à qui ils ont été comparés dès leurs débuts ; mais j’ai aussi facilement pensé à Smashing Pumpkins par exemple (entre autres un riff très « Today »). Mais ils ont leur propre style, leur musique, leur univers.

Et ce ne sont pas leurs prestations scéniques qui vont prouver le contraire, leur puissance live étant particulièrement communicative. D’ailleurs je me réjouis du 16 décembre, date à laquelle ils seront en concert dans le coin…

Une réflexion au sujet de « Les enfants de Saturne »

Laisser un commentaire