Elect the Dead (Serj Tankian)

Serj Tankian, c’est le chanteur de System of a Down… et c’est pur plaisir de retrouver sa voix puissante sur cet album solo

System of a Down, j’aime pas mal. Y’a des titres que j’apprécie beaucoup (genre Toxicity ou Aerials par exemple), et d’autres que j’aime nettement moins. Certains passages ou autres. J’ai toujours eu de la peine à exprimer exactement ce que j’aimais pas sur ces titres, mais le fait est là : ils font du bon et du moins bon. J’ai pas écouté tous les albums non plus, je ne parle pas en fin connaisseur. Mais une chose est sûre, c’est que a voix de Serj Tankian, elle est énorme. Il a une puissance, un coffre, c’est très fort. Franchement c’est LE truc qui me fait tripper dans SoaD, sauf peut-être certains abus de gueulante un peu abusifs.
Sur cet album solo, dès le début, la patte est claire, c’est le même gars aux commandes. Et pas seulement dans la voix. Il y a ces guitares carrées, ces breaks et autres changements de rythme, ces passages abrupts du bruitiste au tranquille. Le tout avec un sens de la mélodie très fort, on a même des passages très légers et poétiques (genre l’intro et le couplet de Money, justement abruptement brisés sur un refrain speedé et noisy, ou alors sur Sky is Over) ; piano et guitare accoustique, même des nappes de corde, on passe sur des ambiances éthérées agréables. Et certais passages de fureur dépotent tout particulièrement. C’est un album de contraste, mais sans impression de patchwork râté, c’est plutôt un regroupement d’inspirations parfaitement réussi.
Je n’ai pas encore eu le temp de me pencher sur les textes, mais je pense que Tankian a gardé sa plume engagée. Arménien revendicateur du malheur de son peuple, engagé contre l’administration Bush et la guerre qui en découle. On peut se doute, en voyant des titres comme « The Unthinking Majority » ou « Praise the Lord and Pass the Ammunition », que c’est le cas et q’il n’a rien perdu de sa verve.
En tout cas, un grand bravo au monsieur pour cette galette que je fais tourner quelque peu en boucle et que vous pouvez écouter sur son site.

Laisser un commentaire