Resident Evil

Hier soir je me suis fait un film de survival horror tiré d’une des franchises les plus marquantes du jeu video…

En fait, en tant que joueur PC et non pas console, je n’ai jamais vraiment tâté de Resident Evil ; j’attends de pouvoir me le payer sur la Wii quand même. Je partais donc sans préjugé de fan de l’univers. Bon le film est sympa, distrayant, dans son genre. Un début un peu flou, où la mise en place du personnage de Milla Jovovich débarque comme planté là bizarrement, victime d’amnésie… Une astuce pour la voir d’abord nue, puis vêtue d’une courte robe pour tout le reste du film? Enfin bon, passons, et revenons à l’essentiel, soit une troupe de mercenaires bloquée dans un complexe de recherche souterrain où les morts se relèvent pour les bouffer tout crus et où une IA de service leur mène la vie dure. Rien d’exceptionnel, le scenario ne casse pas des briques. Mais c’est pas ce que je demande à ce genre de film…
Moi j’attendais du monstre, du sanglant, du massacre, du suspens, des scènes à faire peur. Pas trop déçu, même si pas mal de choses sont téléphonées. Même si on sait que à tel endroit on s’attend à sursauter, on se surprend à sursauter quand même. Quelques trucs biens sympas, comme par ex le rayon devant la chambre de la Reine Rouge (la fameuse IA dont je parlais). On rajoute des plastiques avantageuses pour faire vendre (entre la blonde Milla et la latino Michelle Rodriguez, y’en a pour tous les goûts), un soupçon de love story, des coups bas entre les protagonistes, de l’héroïsme, du sacrifice, et on obtient un bon produit du commerce. pas un grand film, mais une bonne détente dans son genre…

Laisser un commentaire