Galactica S02 / Razor

Fini la saison 2 de Battlestar Galactica (version 2003, pas 1978) et j’ai enchaîné sur Razor en passant avant d’attaquer la saison 3. C’est assez énorme effectivement.

Je vais pas dire « on prend les mêmes et on recommence », mais presque. En tout cas, par rapport aux points qui m’avaient fait flashé sur la saison 1, ici tout est toujours là… en mieux. Déjà ça a de la gueule tout simplement. Les visuels sont bons, accrocheurs, les designs futuristes ne sont pas complètement alambiqués, les appareils semblent étudiés, ça tient la route. Les vues dans l’espace, les combats de vaisseaux, ça pète bien. J’ai pas souvenir d’avoir vu beaucoup de trucs de S-F qui montraient des mouvements de vaisseaux a l’air aussi réalistes finalement, avec l’inertie, les coups de gaz pour changer de direction, etc. Avec de gros zooms arrières pour montrer qu’on est dans le grand espace froid. Et autant quand on est au niveau plus humain, les combinaisons, armes, ustensiles, etc, tout l’univers semble plausible. Ca le fait.
L’histoire ensuite. Putain que c’est prenant. Plus d’une fois j’ai peu dormi à case d’un « allez, juste encore un petit épisode et pis dodo ». Les pistes amorcées pendant la première saison prennent une forte tournure, les personnages se développent, et surtout on peut essayer de voir ce que peut être ce fameux plan des cylons. Les relations entre personnages aussi sont très fortes. On se sent proches d’eux lors de choix difficiles, de situations dures.
Encore une fois, en parallèle de l’histoire proprement dite, la série aborde des thèmes très durs, que ce soit la question de l’avortement, de la répression militaire, de la dictature, etc. De nombreuses questions que l’on peut traduire dans notre société facilement. Ca aide à rendre le tout encore plus prenant.
Ce que je reproche? Quelques longueurs dans le développement mystico-religieux de la chose. On ne voit pas trop où ils veulent en venir à ce sujet. Et pourtant tout cela semble lié au fameux plan des cylons, donc je tiens le choc. Espérons que la fumette là-dessus ne va aps donner un truc trop décousu au final.
Ah oui, je voulais encore dire que le final de la saison est énorme… Terrible. J’ai pas pu résister, j’ai déjà anchaîné sur la saison 3 du coup.
J’ai enchaîné donc sur Razor… Une sorte de double épisode racontant la première mission du Pegasus avec Adama aux commandes. Pas indispensable à la compréhension de la série complète, Razor amène quand même de très bons moments, avec une pensée émue sur les souvenirs de la première guerre cylon et donc des cylons à l’apparence des vieux Galactica ; clin d’oeil appréciable. On y apprend diverses choses, y’a un bon scenario, juste que là aussi, sur le final, le trip mystique me semble un peu fumette.

Laisser un commentaire