Les moutons bleus

Or donc, hier j’ai emmené mon fils à l’opéra… enfin, un opéra pour enfants, on est bien d’accord…

Les moutons bleus, un spectacle pour enfant présenté par l’opéra de Lausanne à la salle Métropole. Moi qui ne suit pas trop fan d’opéra, j’ai été surpris en bien… Et mon fils a été ravi.
L’histoire déjà me plaisait bien. Et c’est assez d’actualité, même si l’idée du spectacle remonte à pas mal de temps. Deux moutons bleus, ayant fait les stars pendant la Fête des Vignerons, veulent continuer dans le showbiz. Montent à Paris pour s’engager dans la Star’Ac, mais ne sont pas retenus parce qu’ils n’ont pas de papiers. Quelques temps à vivre dans la rue avant qu’un arnaqueur ne les engage dans un cabaret. Après ces déboires, retour au pays avec le chien de berger Pipo qui les accompagne depuis la Fête des Vignerons. Il rejoignent l’ancien troupeau de ce dernier gardé par le deuxième chien, Volpi. ET là c’est le clash… Le troupeau de moutons blancs voit avec horreur arriver ces moutons bleus, si différents. Accueil froid et difficile, les tensions montent au sein du troupeau entre les défenseurs des bleus et ceux qui veulent que chacun reste chez soi. Après tout, les bleus ne mangent pas comme nous, ne dorment pas comme nous, ils ne font aucun effort pour devenir comme nous. Terrible, non? Bien sûr, tout va se terminer en happy end (un peu trop Deus Ex Machina à mon goût, mais on reste dans un spectacle pour enfants). Pour mon fils, cela semblait aberrant que la couleur empêche de se comprendre et de vivre ensemble ; il n’arrivait pas à assimiler ce genre de concept (petit moment de fierté paternelle).
La manière dont l’histoire était racontée a aussi fait beaucoup pour me faire apprécier. S’adressant à des enfants, le spectacle avait de bons moments parlés, afin que l’on saisisse mieux les évènements, que l’on ait d’avantage d’explications. cela permet de garder le fil quand on ne suit pas toutes les paroles des chansons. D’ailleurs pour ce dernier point, il y avait un autre avantage (inutile pour mon fils, trop petit) : les paroles des chansons s’affichaient sur un écran au-dessus de la scène.
La musique était agréable aussi. Piano, deux violons, flûte traversière et petite batterie. Simple donc, pas trop pompeuse, pas envahissante. Elle collait très bien aux situations présentées. Elle a vraiment bien passé. Et elle plaisait à mon fils, ce qui est le but quand on a un spectacle pour enfants (enfin, pas que ça laise à mon fils en particulier, mais plutôt que ça convienne à des enfants).
Les acteurs enfin, très sympas dans leurs costumes de moutons. Ils se prenaient bien au jeu. Leur interprétation des « mêêêê » était tout particulièrement réussie. Mention toute particulière au choeur d’enfants qui interprétait les agneaux du troupeau.
Au final, un très bon moment que je ne peux que fortement conseiller à toutes les familles. ET y’a bien des adultes qui devraient aller le voir et écouter le message aussi ; celui-ci n’est pas que pour les enfants…

2 réflexions au sujet de « Les moutons bleus »

  1. helo, j’aime beaucoup ton blog 🙂 on y trouve souvent suelques perles. Je me demandais pourquoi avir fait cette précision : ‘un spectacle pour enfant presente par l’opera de lausanne a la salle metropole’ 🙂

  2. Merci beaucoup pour ce commentaire, ça fait très plaisir…
    Quelle précision? Spectacle pour enfants? C’est quand même le public cible…
    Et oui, c’était présenté par l’Opéra de Lausanne et je l’ai vu à la salle Métropole, même si je sais qu’il a été présenté ailleurs aussi ; faut dire que mon fils a été fasciné par la salle également, superbe…

Laisser un commentaire