François Vé en live

Vendredi soir, virée familiale au concert de François Vé…

Et c’était tout bon. Je vais pas revenir sur tout le bien que je pense de son album… Par contre, en live, que du bonheur. Passons rapidement sur le côté technique. François et ses deux musiciens sont tous multi-instrumentistes et touchent leur bille (mention toute particulière à la violoncelliste dont j’ai malheureusement oublié le nom) donc de ce côté-là, rien à redire, c’était très bon.
Ce concert donc, c’était carrément entrer de plein pied dans ce monde poétique et décalé, l’univers de Frankee Vee. Un monde de fruits, de couleurs, et de nostalgie, un monde d’amour et de souvenirs d’enfance, un monde de rêve et de poésie. Dans son costume bien flashy (voir pochette de l’album), François enchaîne ses « rock’n’roll » (c’est ainsi qu’il définit ses chansons qui bougent) et ses titres lents et doux. Alternance de guitares à disto et d’arpèges de piano. Le tout dans une ambiance conviviale, chaleureuse. Un artiste proche de son public, qui communique, parle entre les chansons. Extrêmement agréable.
Il faut dire que l’endroit a bien contribué à cette atmosphère : le Caveau d’Echandens. Je connaissais pas du tout mais je retiens l’adresse. Une petite salle conviviale avec des gens moult sympathiques. Dans les caves du château, tout en vieilles pierres, avec des tables arrangées style « cabaret ».
Dernière note à mon fils, fan de François, qui a chanté plus d’une chanson durant le concert, épatant ainsi le public…

Laisser un commentaire