Oz, saison 2

Voilà, j’ai enchaîné comme un malade cette saison 2 sur la première…

Et waow, c’est toujours énorme. Ici on ne perd pas trop de temps à présenter Oz ni Em City. On embraye directement sur les conséquences du final apocalyptique de la première saison. On reprend les choses calmement, mais très vite les tensions renaissent. Nos communautés et groupes sont de plus en plus marqués. Les personnages prennent de la graine, de la profondeur. Ici rien ne’st évident, rien n’est facile. Rien n’est tout blanc ni tout noir, que l’on soit du côté des gardiens ou des criminels. Partout, y’a de bons aspects mais aussi du pourri. Pas un personnage qui n’ait rien à se reprocher. Le monde de la prison est montré de manière toujours très crue et très dure. Drogues diverses, alcool, activités sexuelles plus ou moins consenties, meurtres, tortures, coups fourrés, toute la panoplie des vacheries est présente ici.
Cette série reste très dure à voir, c’est pas un truc simple, c’est pas un truc tranquille et paisible. Ca marque pas mal. Pas du tout-publics. Mais bon, c’est vraiment très fort, et je la conseille fortement….

Laisser un commentaire