Ecublens, élections communales 2011

Des fois que vous n’auriez pas suivi mon blog et/ou que vous ne viviez pas du tout dans le coin, je vous le signale : hier, c’était jour d’élections communales dans le canton de Vaud (entre autres). Au-delà du fait que c’est très long et pénible de rester enfermé en huis-clos sans moyen de communication de 9h à 18h, c’était une bonne journée… pour les Verts (moins pour moi, j’y reviendrai). Petit coup de projecteur et discussion sur les résultats du jour.

Il y avait donc 75 sièges à pourvoir au Conseil communal, avec 5 listes en présence. Les 7 sièges de la Municipalité sont encore vacants par ballotage général et le resteront jusqu’au soir du second tour, le 3 avril.

Commençons par un bout de l’échiquier politique avec l’UDC. Arrivés sur la scène politique communal aux dernière sélections il y a 5 ans avec 5 sièges et une magistrale plantée de leur candidat à la Muncipalité, ils ont remis le couvert. Et bien entendu ont suivi le mouvement global suisse à l’égard de ce parti, à savoir une augmentation. Avec 7 sièges sur les 75 que compte notre Conseil, on est encore très loin des 30% que pèse le parti à l’échelle nationale, mais c’est quand même une progression. Leurs trois candidats à la Municipalité ont par contre fini aux dernières places, et de loin. Ouf. On peut a voir une suite logique de la politique nationale, avec une section locale tirée par les ténors aux plus hauts niveaux ; mais la claque pour la Municipalité semble dire que les personnalités locales ne sont pas à la hauteur des espérances.

A côté, on trouve les autres grands vainqueurs du jour (à part les Verts), à savoir l’ACDE (Alliance Centre Droit pour Ecublens, qui comporte le PLR et les Indépendants de Droite, ce qui me fait douter du terme de « Centre » dans leur dénomination). Ils sont passés de 19 à 24 sièges au Conseil, devenant le groupe majoritaire. Ca fait mal. On notera que, en dehors du Syndic qui est largement en tête, leurs candidats à la Municipalité font des scores bien du milieu, derrière des candidats de la gauche, ce qui est réconfortant. Comment expliquer une telle puissance? On ne peut pas savoir qui a voté ou non sur la commune, mais je pense que l’on peut y voir une prépondérance du vote des quartiers bourgeois et aisés. Les gens ayant besoin du filet social ou de services proposés par la Commune n’ont peut-être pas assez voté, et c’est bien dommage. Notre commune s’embourgeoise (ou se ré-embourgeoise) et il sera difficile de penser à tout le monde et à la solidarité dans ces conditions. Cette avancée est d’autant plus surprenante que, dans la plupart des villes du Canton, la base de gauche est restée en place.

Il y a ensuite Forum, le groupe d’opinion libre local très local qui ne se veut ni de gauche ni de droite, bien au contraire. Ancien groupe majoritaire au Conseil avec 28 représentant-e-s, les voilà fortement diminués en passant à 19 ; avec 9 sièges de moins, ce sont bien entendu les grands perdants du jour. Leurs candidats à la Municipalité arrivent derrière ceux du groupe PSIG, ce qui n’est pas courant non plus. Difficile de justifier une telle dégringolade pour un parti qui avait une réelle bonne cote et des soutiens dans toutes les sociétés locales. La perte de quelques locomotives du parti qui ne se sont pas représentées y est sans doute pour quelque chose. Si l’on regarde au niveau cantonal, les partis locaux se voulant sans teinte politique ont en général reculé. Sans doute que la manque de polarisation et de clarté dans les actions et programmes y est pour quelque chose aussi. Difficile de s’imaginer travailler à un niveau purement local de nos jours. Et puis il y a peut-être un petit effet Vert là-dedans aussi.

Le groupe PSIG (PS et Indépendants de Gauche) a reculé aussi, passant de 23 à 19 sièges. Mauvaise passe aussi là. Par contre, 2 de leurs 3 candidats à la Municipalité sont très bien placés en 2eme et 3eme places. La troisième, toute fraîchement débarquée depuis 6 mois en politique, a pu profiter de son statut à l’association des parents d’élèves pour obtenir un score tout-à-fait honorable. La perte des sièges PSIG va à l’encontre du mouvement général sur le canton où la gauche se confirme dans pas mal de villes. Sans doute un petit effet Vert là aussi.

Et puis nous, les Verts. 7 sièges obtenus pour une première arrivée au Conseil. Mieux que la première élection de l’UDC il y a 5 ans. Franchement on a de quoi être contents. Certes, un peu plus n’aurait pas fait de mal, mais bon le résultat est franchement agréable. Notre Municipale sortante, anciennement sous la bannière Forum, n’a pas fait un score fabuleux, elle a payé le fait de passer d’un gros parti à un nouveau groupe inexistant il y a encore peu de temps à Ecublens ; mais elle garde toutes ses chances au second tour qui promet d’être agité.

D’un point de vue personnel, je suis un tout petit peu déçu de mon résultat, il faut bien le dire. A égalité de voies avec un collègue, j’ai subi la dure loi de passer derrière lui par tirage au sort. Rien de grave, juste une pointe de déception. Si notre Municipale est élue le 3 avril, je passerai dans les rangs du Conseil, sinon je serai premier viennent-ensuite, prêt à rejoindre les bancs du législatif au moindre désistement.

Un petit mot sur la participation…32%. C’est peu. Très peu, je trouve, même s’il y a eu pire ailleurs. Un désintérêt pour la chose publique? Un manque de compréhension du système électoral fort complexe? Une impression qu’aucun politique ne répond aux attentes et problèmes de la population? Difficile à dire, et sans doute un peu de tout cela. C’est bien dommage. On se sent du coup nettement moins représentatifs de la population. Alors que l’on est là pour elle justement.

Si les détails vous intéresse, vous avez tout sur le site de l’Etat de Vaud.

 

 

… une dernière chose à dire?… Attention, il vaut mieux que je le précise parce que des fois les gens ne le comprennent pas, mais ce qui suit est teinté d’ironie, comme cela arrive dans pas mal de mes billets…

Je n’ai pas posté ce petit message plus tôt afin d’attendre la fin de la campagne, car on allait encore me traiter d’électoraliste qui fait sa campagne sur le web. Mais je pense avoir trouvé le sens du sparadrap bleu en travers de la bouche sur les affiches de Forum… En cours de campagne, je m’étais interrogé sur les messages des slogans et des visuels sur certaines affiches de campagne, trouvant les réponse que l’on m’avait données un peu maigres. Sans attaque de ma part, juste des interrogations, j’avais comme toujours laissé ouvert l’espace de dialogue offert par les commentaires. Rien de la part des principaux intéressés. Mais j’ai découvert par la bande que mon billet était attaqué sur la page Facebook de Forum, avec des termes comme « lamentable » etc. (notons que s’ajoutait à cela une crtiique agressive de la motion présentée en novembre au Conseil) Facebook étant comme ce blog un espace où l’échange et le dialogue sont possibles, je me suis permis de profiter du droit de réponse et d’expliquer ma démarche en demandant dès lors que l’on m’explique mieux si j’avais mal compris. Mal m’en a pris. Moins de 48heures plus tard, le message était effacé… Dommage. Heureusement que j’avais fait des captures d’écran pour mes archives personnelles. 😉

6 réflexions sur « Ecublens, élections communales 2011 »

  1. Dans le cadre du 2eme tour, les Verts et le PSIG se sont alliés. Vous trouverez donc sur notre liste les 3 candidats PSIG aussi (et sur la leur notre candidate). Allez-y, votez cette liste. Pour une commune ouverte, écoutant tout ses habitants, tournée vers l’avenir et dans laquelle la qualité de vie ira croissante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.