La soirée jeux d’août 2012

Bon ben voilà, le calendrier a l’air de se dégager un peu, je vais tenter de trouver le temps de revenir avec des billets divers et variés comme j’en avais l’habitude. Et pour commencer, un petit retour en arrière s’impose, je voulais juste parler de la soirée jeux que l’on a fait à la maison en août, et surtout des quelques jeux joués à l’occasion…

Formula D

J’ai enfin eu l’occasion de pouvoir tâter de ce grand classique des jeux de course. J’en suis resté aux règles de base qui sonteffectivement très basiques et super accessibles. Bon ben déjà le matos, c’est beau, avec un très joli plateau et de belles voitures de couleur (bien qu’un peu petites à manipuler avec mes gros doigts) et un set de dés et tout plein de petites choses sympathiques. Le jeu ensuite, et bien c’est assez tranquille. On change ou pas de vitesse, on lance le dé correspondant à la vitesse et on avance du nombre de cases indiqué. Dans un virage, on doit absolument faire un certain nombre de jets au minimum, faut de quoi la voiture s’en prend plein la figure, voire part dans le décor carrément. Rien de bien complexe là-dedans. Un jeu familial et accessible.

Je me réjouis de tester les règles avancées qui ont l’air assez goutues avec leur gestion des divers éléments de la voiture (freins, moteur, vitesses, carrosserie, etc.). Un truc un peu plus poussée et tactique. Ca promet.

Zack & Pack

Déjà testé une fois avec les copains de Ch’piil, on a pu remettre la main dessus. Ce jeu aborde le thème fort peu usuel des déménageurs. Au début de son tour, chacun lance une série de dés de couleur, indiquant par là-même combien d’éléments de chaque couleur il doit prendre. Selon la couleur, ces éléments vont du petit cube à la longue barre encombrante (le tout en joli bois, du beau matériel). Ensuite on pose une série de camions sur la table, en fait des cartes représentant chacun un camion dont l’espace dans la remorque diffère. Là c’est la phase rapide du jeu puisqu’il faut estimer quel camion convient le mieux à ce que l’on a comme éléments à y mettre et être le premier à s’en emparer. Cela va très vite, mais une erreur à ce stade peut être désastreuse. Car ensuite on doit placer tous ses éléments dans le camion.Chacun doit ensuite payer pour tout élément pas mis dans le camion, mais aussi pour chaque espace dans le camion laissé vide.

Encore un jeu familial, rapide, et sympa.

Uluru

Alors là j’ai beaucoup aimé ce jeu de réflexion. Déjà parce que la matériel est super joli et que j’aime beaucoup cet aspect « art aborigène ». Bon, OK, une fois dans le jeu, on s’en fout royalement du thème et Uluru se montre un excellent jeu abstrait qui fait fumer le cerveau. Chaque joueur a un plateau personnel devant lui et une série d’oiseaux de couleurs différentes. le plateau a une case pour chaque oiseau. On va ensuite tirer au hasard une série de désirs, les oiseaux souhaitant être placés de telle ou telle manière, dans tel coin, à côté de tel autre ou pas justement. Le but est de satisfaire un maximum de ces désirs. Et bien évidemment, selon le tirage ce sera plus ou moins difficile, voire impossible si certains s’avèrent contradictoires. On a donc tous en simultané le temps d’un sablier pour arranger nos oiseaux puis on vérifie combien de critères on a, et on ramasse des pierres quand c’est pas bon. A la fin celui qui a le moins de pierres a perdu.

Le jeu est vraiment sympa. mais surtout il est doté de divers niveaux de difficulté. Les cartes de désirs sont échelonnées de 1 à 5. on a joué avec la règle de base et donc les cartes de niveau 1 à 3 ; et déjà là ça peut vite nécessiter pas mal de réflexion. Surtout qu’on a la pression du sablier. Mais du coup le jeu s’adapte à divers publics assez facilement ; on peut même utiliser le verso du plateau et mettre deux séries de cartes, une plus simple et une plus ardue, si on joue par exemple avec des enfants et des adultes acharnés.

Schrimp

Et hop voilà un très sympathique petit party game de derrière les fagots. Le jeu se compose d’un pot de mayonnaise en plastique qui fait pouet quand on appuie dessus, de 3 plats à crevettes (grill, wok et poelle), et de cartes. Les cartes représentent des crevettes, et chacun est déterminée par 4 critères : pays, taille, nombre, et couleur. Pour chaque critère, il y a 3 options. ce qui nous laisse pas mal de solutions. A son tour, le joueur va retourner une carte de sa pile de cartes et la poser sur un des plats. On tourne ainsi. Dès que les 3 crevettes visibles ont un critère en commun, le joueur qui le voit doit faire pouetter le pot de mayo et dire le critère en question. S’il a tout bon, il récupère toutes les crevettes de la table ; sinon il doit en donner à un adversaire. Avec la possibilité de bonus si on repère des crevettes avec 2, voire 3, critère en commun, et aussi le fameux cocktail de 7 crevettes en même temps visibles.

Observation, rapidité, fun, simplicité, tous les éléments du party game sont là, et la recette prend très vite.

Wordz

Un jeu de lettres qui me plaît et qu’il est fun, c’est pas souvent. Alors là je le dis, Wordz me plaît et c’est fun. Chaque joueur reçoit un certain nombre de cartes voyelles et consonnes (identifiables recto et verso grâce à l’utilisation si judicieuse de deux couleurs différentes). Avec ça, il compose un mot qu’il va poser face cachée sur la table. A son tour, un joueur doit ensuite retourner une lettre de son choix dans le mot d’un adversaire de son choix. Puis il peut faire une proposition de mot (en l’épelant) pour un adversaire ; pour ce faire, il donne un jeton à sa victime (plus de jetons, plus de propositions). S’il se trompe, ben on continue. S’il a raison, il récupère les lettres encore à l’envers dans le mot, et l’adversaire au mot trouvé récupère celles à l’endroit.

Il va donc falloir peser le pour et le contre de chaque proposition (on en fait trop et c’est fini), puisque plus un mot est trouvé tôt, plus il rapportera de points.

C’est court, fun, sympa, bien foutu, et très accessible.

Citadelles

Ca ne fait pas si longtemps que cela que j’ai découvert ce grand classique, mais j’y prends un très grand plaisir maintenant. La construction de la cité en optimisant au mieux les rôles à disposition et les divers personnages, c’est vraiment agréable.

7 Wonders

Eh oui, on a encore fait du 7 Wonders, sans hésiter le jeu qu’on joue le plus à la maison, que ce soit à 3 en famille ou en soirée jeux à plus nombreux. Toujours un grand plaisir. Mon billet détaillé sur ce jeu.

Sobek

Et pour terminer on a fait du Sobek, toujours aussi une grande réussite, un petit jeu fun et vicieux qui me plaît bien. Mon billet détaillé sur ce jeu.

 

Formula D – fiche TricTrac

Zack & Pack – fiche TricTrac

Uluru – fiche TricTrac

Shrimp – fiche TricTrac

Wordz – fiche TricTrac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.