Hey Satan!

Après les gentillets de The Company of Men, c’est au tour d’une autre brochette de vieilles stars sur le retour de la scène rock lausannoise de nous amener un nouveau groupe, dans un style plus énervé cette fois.

Hey Satan est composé de trois musiciens qui se sont croisés au détour de groupes comme Eastwood, Shovel ou Houston Swing Engine (ouais y’a des noms qui ne nous rajeunissent pas là-dedans). Deux guitaristes et un batteur pour aller droit au but, pour ne rien perdre de l’efficacité brute. Et l’un des guitaristes qui chante aussi, pour la première fois de sa carrière.

Le résultat c’est du rock bourru et carré, sans concessions. Ca groove fort sur des riffs qui marquent et une rythmique qui claque. Le son est brut, rempli de fuzz bien senti. On sent les petits gars qui ont de la bouteille et se font plaisir à jouer ensemble, le seul « manque de bouteille » se ressentant sur la voix dont on remarque les limites. Mais rien de grave puisque le trio sait ce qu’il fait et le fait très bien pour tout le reste.

Ce premier album éponyme nous propose sous une couverture au look fort sympathique 10 morceaux au format plutôt court et allant à l’essentiel. On enchaîne les titres avec plaisir et on en redemande. Et en plus c’est en « pay what you want » directement (ou en vinyle chez tout bon dealer).

 

Laisser un commentaire