Ralph 2.0

En 2012, Disney nous proposait Les Mondes de Ralph, un excellent film plein d’humour, d’émotion et d’inventivité, sans doute l’un des meilleurs (si ce n’est peut-être le meilleur) film sur les jeux vidéo ; tiens donc, je vois que je ne vous en ai jamais parlé alors que c’est une tuerie et qu’il mérite très largement d’être vu (si vous ne l’avez pas encore vu, allez-y et revenez).

Du coup cette année ils nous refont le coup en traitant la suite des aventures de Vanellope et Ralph, 6 ans plus tard, en les plongeant cette fois dans le monde merveilleux d’Internet. Les deux comparses vivaient leur vie paisible à l’arcade, mais l’arrivée de la connexion au réseau va tout chambouler et va les emmener dans une folle aventure. Ils seront pris dans une course contre la montre pour sauver l’arcade et… eh bien le titre en VO le laisse entrevoir, mais Ralph La Casse va faire des siennes et mettre le web en péril.

Bon ben voilà, autant le premier était un des meilleurs films sur les jeux vidéo, autant celui-ci est un des meilleurs films sur Internet. Ouais, je le dis comme ça, bam! On y trouve pêle-mêle la saisie intuitive des moteurs de recherche, les spams, les pop-ups, les virus, les algorithmes, les sites les plus fréquentés, le trucage du nombre de vues, les jeux en réseau, l’impression de « trop-tout plein-partout-tout le temps », les arnaques, les enchères, le suivi de votre historique… Et j’en passe. Tout le monde en prend pour son grade et en en revient au fameux « on trouve tout et n’importe quoi sur internet, surtout n’importe quoi. » Le film fourmille de détails et de références, d’indications, de logos, de blagues, et tout cela passe sans problème. on se retrouve face à l’immensité et la voracité du web. C’est un pur bonheur.

Mais loin d’être juste un pamphlet pour mettre en garde contre les pires horreurs du Net, ce Ralph 2.0 est avant tout un film qui sait raconter une belle histoire (certes simple) avec du suspens, de l’émotion, de l’action, des personnages attachants, et tout ce qu’il faut. On ne s’ennuie pas devant l’écran, le rythme soutenu nous garde dedans. Et puis c’est aussi un magnifique film sur l’amitié. Un scénario avec des éléments certes très convenus par moments mais vraiment bien traités.

Un petit passage sur l’aspect technique… juste pour dire que ce film est très bien foutu. On retrouve à la réalisation l’homme derrière le premier film, Rich Moore (Zootopie), épaulé cette fois par Phil Johnston (co-scénariste des 2 films Ralph et de Zootopie aussi). On retrouve donc une équipe technique qui connaît bien son univers, son environnement, et qui sait quoi en faire. En reprenant les personnages iconiques du premier film, non seulement Vannelope et Ralph mais aussi Félix, Calhoun ou le surveillant de l’arcade, l’équipe leur a adjoint toute une palette de nouvelles têtes qui en jettent, tels que Spamley, Shank et son équipe, Yesss, M JeSaisTout,… (y’a même un caméo de Stan Lee vu que Marvel appartient maintenant à Disney) Et puis il y a cette myriade de personnage de l’écurie Dsney, ce qui sous-entend aussi Pixar, Star Wars ou encore Marvel. On a donc une très bonne interview de Groot, une reprise très sympa d’une scène de Star Wars, et surtout deux passages assez dingues avec les princesses Disney sous un nouvel angle… et bien plus.

Ce Ralph 2.0 est vraiment un bon film. Et pas mal bourré d’humour (je me suis bien marré). Beau, réussi, avec une histoire qui tient la route (même si assez simple) et un fond solide. J’aime.

2 réflexions sur « Ralph 2.0 »

  1. Il n’y aurait pas eu ce placement de produits éhonté et omniprésent, j’aurais pu être de ton avis.

  2. Ben c’est justement le web, de la pub partout et des sites connus qui se font voir dans tous les sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.