[Cannes 2019] [kickstarter] Boss Quest

  • Auteur : CHristophe Lauras
  • Illustratrice : Christina Weinman
  • Edité par : Débâcle Jeux
  • Page Ulule (8 jours restants à la parution de cet article)
  • Age conseillé : 8+
  • Nbr de joueurs : 2 – 5
  • Durée estimée : 20’

L’avis de Jon :

Nous avons eu la chance de tester à Cannes ce prototype en présence des auteurs.

Boss Quest est un jeu à l’esthétique rétro faisant clairement référence au pixel art et à l’univers des consoles 16 bits.

Les joueurs incarnent des personnages semblant sortis d’un jeu vidéo et devant affronter Bowser ou l’un de ses comparses. A chaque manche on débute avec deux cartes d’armes l’une face visible l’autre cachée. Ces cartes ont des valeurs chiffrées. A notre tour on peut piocher autant d’armes que l’on veut dans l’espoir de se rapprocher le plus possible de la valeur du boss. Mais attention à ne pas la dépasser. Lorsque l’on s’estime satisfait de ses armes, on doit partir à l’assaut du boss. On peut alors choisir 1 carte “sort” parmi 5 à disposition. Ce sont des pouvoirs qui viendront changer le résultat final (ignorer les armes d’une certaine couleur, augmenter ou diminuer la force du boss ou des joueurs, etc.) Une fois que tout le monde s’est frotté au grosbill, on révèle les cartes cachées et on compte les points. Ceux qui dépassent la force du monstre perdent une vie. Celui qui en est le plus proche gagne une clef. Il en faut un certain nombre pour gagner la partie.

Une mécanique très proche du blackjack donc, mais avec un “twist”. Ces sorts qui apportent un côté plus ludique et plus stratégique à la partie. Boss Quest est un jeu rapide et amusant qui plaira avant tout à certains par son visuel très “console”. Je regrette cependant le manque de variété qui me donne l’impression d’avoir fait le tour du jeu après 2-3 parties. J’aurais souhaité que les cartes d’armes, comme celles des Boss, amènent en plus de valeurs chiffrées un pouvoir spécifique ; ce qui aurait, à mon sens, apporté un peu plus de rejouabilité. A voir quelle forme définitive prendra le jeu avec les stretch goals et mini extensions qui sont en train d’être débloqués via la campagne actuellement en cours sur Ulule. Je vous recommande d’aller jeter un petit coup d’oeil sur le lien ci-dessus pour voir si vous êtes séduit par les graphismes de ce jeu.

L’avis de Julian :

Jeu testé le soir en l’absence des auteurs.

Je ne reviendrai pas sur la mécanique du jeu, très bien décrite par Jon. Le visuel est attirant et le jeu tourne assez bien, ce qui est très agréable. Le thème est sympa même si rien ne sort de l’ordinaire.

Je partage cependant l’avis qu’une fois à la fin de la partie, même si j’ai passé un très bon moment, le jeu ne me donne pas forcément l’envie d’y rejouer. On a comme l’impression d’avoir fait le tour, le jeu n’ayant pas réellement une courbe d’apprentissage donc une 2ème partie n’apporterait pas grand chose.

L’avis d’Alex:

Alors pour moi ce jeu reprend clairement les bases des jeux vidéo d’arcades et du stop and go. Je pense qu’il plaira aux nostalgiques des jeux vidéos. Mais pour moi les dessins m’ont presque rebuté à la première vue par leur côté plus que basique et fade ( je comprends qu’ils aient voulu donner un effet rétro mais là !!! On dirait un prototype !!!). Bref sinon la mécanique est sympa et marche assez bien ; comme au black jack vous tirez vos cartes afin d’être celui qui aura les points d’attaque les plus proches des points de défense du boss à tuer sans les dépasser (grâce à des équipements plus ou moins biens)! Et il va falloir bluffer pour être sûr que vos comparses ne fassent pas mieux que vous, et surtout qu’ils dépassent les points de défense du monstre afin qu’ils perdent un de leur 3 points de vie!

Le gagnant sera le héros qui battra 3 monstres!

Bref, un bon petit jeu pour l’apéro ou pour attendre ses comparses avant une soirée jeu, mais qui casse pas trois pattes à un dragon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.