J’ai tout voté juste

Hier c’était jour de votation en Suisse, avec de gros sujets…

Trois objets de votations fédérales, et des enjeux très importants. Y’a pas à dire, ce matin je suis particulièrement fier des résultats ; fier de mes concitoyens. Et tout d’abord par le taux de participation : 44.1% OK, ça donne l’avis de même pas la moitié des citoyens, mais c’est nettement plus que d’habitude. Ceci donne d’ailleurs une force d’autant plus importante aux résultats des urnes.
Tout d’abord l’initiative intitulée « pour des naturalisations démocratiques » lancée par le parti d’extrême-droite UDC emmené par l’ex conseiller fédéral Blocher. La naturalisation est un droit qui dépend de certains critères bien définis. Mais l’initiative voulait appliquer une naturalisation à la tête du client, qui se ferait par les urnes dans les communes, laissant ainsi la place au subjectif dans tout ce que cela peut avoir de négatif. Si j’aime pas machin, je vais l’empêcher d’être naturalisé ; la pore ouverte aux abus. Sans compter que l’initiative retirait toute possibilité de recours dans ce choix. Y’a pas à dire, la tradition d’accueil de la Suisse en aurait pris un sacré coup. Et puis on a déjà l’une des législations les plus serrées pour les étrangers, l’un des règlements de naturalisation les plus stricts, l’un des plus mauvais accueils d’étrangers ; l’ONU ne s’est d’ailleurs pas gêné pour nous taper sur les droits encore récemment. Et la campagne scandaleuse de l’UDC avec des mains de couleurs variées se ruant sur des passeports suisses a montré ses limites. Ce résultat est, avec bonheur, une bonne claque pour l’UDC et ses idées extrémistes et xénophobes. Leur attitude récente, avec exclusion de leur conseillère fédérale Widmer-Schlumpf et de la section entière de cette dernière, a aussi montré ses limites ; beaucoup de gens n’ont pas supporté, à juste titre de mon point de vue, ce manque d’ouverture. L’UDC entamerait-elle sa descente? Je n’y crois pas vraiment, mais au moins elle est remise en place, le peuple suisse lui ayant rappelé qu’elle n’est pas omnipotente. Nous sommes dans un système pluripartite, et même le parti avec le plus gros pourcentage aux dernières élections n’a pas la majorité absolue. Un grand bravo donc.
Deuxième objet : l’initiative « souveraineté du peuple sans propagande gouvernementale ». En gros, le but est d’empêcher le conseil fédéral d’intervenir dans les débats précédant chaque votation afin de permettre au peuple de se déterminer de manière plus objective. Où va le débat démocratique si on empêche des gens concernés de présenter leur point de vue? C’aurait été une attaque à la liberté d’expression. Il ne faut effectivement pas en abuser, et le conseil fédéral se doit de présenter de arguments sans abuser de sa position pour imposer une certaine vision. Mais pour moi, une telle initiative va à l’encontre du système démocratique, tout simplement.
Troisième et dernier objet : l’article constitutionnel « qualité et efficacité économique dans l’assurance maladie ». Là, à part le milieu économique des assurances, je ne vois pas qui en aurait bénéficié. Cet article aurait donné la main-mse aux assureurs pour choisir les médecins, les traitements, les coûts etc. Prendre ainsi le pas sur les médecins et le rôle du personnel soignant, cela est inacceptable. On ne peut admettre qu’un milieu économique tienne les rênes des soins. Il aurait été scandaleux de se priver du libre choix du médecin par exemple. Là encore donc, je ne peux qu’être content du résultat.
C’est assez rare pour être signalé, mais j’ai pour une fois voté tout comme la majorité de la population. Et les scores sont assez solides, avec de massifs « non » à chaque fois. Quelle satisfaction. Bonne journée en gros…

Laisser un commentaire