Paleo, soirée 2

Extrêmement agréable, cette deuxième soirée… et en famille.

C’est donc avec Damien qu’on a débarqué sur la plaine de l’Asse en milieu d’après-midi, la peur de l’orage en arrière-pensée. Mais au final la météo a été plus que clémente, youpie.
On a commencé par un spectacle de l’atelier de cirque et d’équitation Shanju. J’ai beaucoup apprécié la technique. Ces gamins font des trucs assez impressionnants, y’a pas à dire, ça claque. Après le reste autour, la partie plus « théâtre », j’ai trouvé moyen… limite vulgaire parfois pour des filles de cet âge.
Ensuite ça a été un bout de Moleque de Rua, sortis des favelas de Rio. Une pêche d’enfer, un groove qui donne envie de se trémousser dans tous les sens, une énergie folle. Sympa.
Et là, Favez… Ca fait bizarre de voir ces gens qu’on côtoie depuis pas mal d’années sur la grande scène de Paleo, et ça fait plaisir pour eux. Et waou, quelle pêche! Une vague de rock qui déferle toutes décibels dehors. Rha pitin que ça fait du bien. Du pur rock’n roll qui bouge. La claque!
Est alors venu LE concert que j’attendais, par un des meilleurs groupes de scène que j’aie jamais vu : Dionysos. Ils sont toujours aussi énormes. Dès les première notes, ça déménage dans tous les sens. Mathias le fou furieux est vite rejoint dans ses délires par sa troupe. Ca saute de partout, la musique se déchaîne. Le spectacle est autant sonore que visuel. Quelle énergie, quelle puissance! Toujours aussi fan quoi.
On a ensuite tenté Yael Naïm. Mais bon, l’erreur tactique de pas la mettre sur la grande scène a rendu toute approche impossible. J’aurais été seul, OK, mais en famille fallait oublier. Dommage, le peu que j’en ai vu et entendu avait vraiment l’air sympa. De loin j’ai quand même pu profiter de Too Long, New Soul et Toxic.
Une fin sur le feu d’artifice énorme. Quel fric ils y mettent, impressionnant.
Au final donc, une super soirée, et en pls Damien a été chou, jusqu’à tard. Vivement l’année prochaine.

Laisser un commentaire