Premier tatouage

J’ai été tatoué aujourd’hui… premier tatoo, sûrement pas le dernier vu comme ça s’est passé…En fait, ça faisait un bon petit moment que ça me trottait en tête. Mais je ne suis plus l’ado rebelle qui ferait ça pour emmerder le monde. Je ne voulais pas non plus que ce soit uniquement esthétique. Un truc aussi marquant et qui dure autant, faut que ça ait un sens aussi. Et là ça devient moins évident. Qu’y mettre? Quand Clem a craque l’année passée, c’était après avoir découvert le travail de Bernard Lompre. Ce type un peu à part tatoue depuis une terachiée d’années. Il a son style bien particulier. mais surtout il donne du sens. La symbolique est très importante pour lui. D’ailleurs, pour mon premier tatoo, j’ai utilisé le formulaire de son site afin de présenter qui je suis et ce que jaimerais sur le tatoo en question. Il m’a envoyé le dessin à l’avance, j’ai bien eu le temps d’y penser, et franchement il me correspond vraiment bien.

J’attendais donc le moment de la prochaine venue de Bernard en Suisse. J’aurais pu, comme d’autres, aller voir un autre tatoueur avec son dessin. Mais Bernard a une technique de tatouage bien personelle. Il va nettement moins profondément sous la peau que la pluaprt de ses confrères. Du coup ses traits sont vraiment plus fins que la moyenne. Et j’ai pu voir des photos sur le net de tatouages faits d’après des dessins de Bernard, mais qui n’avaient plus grand chose à voir. Donc j’attendais qu’il vienne. Parce que non, Bernard n’a pas de salon avec pignon sur rue. Il tatoue pendant quelques mois en se faisant héberger à gauche à droite, puis voyage de par le monde (d’où la fréquente comparaison avec Antoine, mais ça s’arrête là). Et là, pour sa session, ben on l’héberge chez nous. Deux semaines avec Bernard à la maison, et ses clients qui viennet se faire tatouer chez nous. Pas mal de rencontres en perspective donc.

Et aujourd’hui c’était mon tour. Eh ben qu’est-ce que ça fait plaisir. Je me sens bien avec ça. C’est cool. Il me colle à la peau, pas seulement au sens propre mais aussi au figuré, ce tatoo me correspond et retrancrit ce qui compte pour moi, le pied. Pile poil ce que je voulais. Franchement génial. Pis c’est bôôôô!!!

En passant, le tatoo, ça fait pas obligatoirement mal et ça ne pisse pas le sang. La technique de Bernard de ne pas aller trop profond, ben ça enlève tous ces désagréments. Et oui, ça tient tout aussi longtemps que les autres. Et sans diffuser. Franchement, que demande le peuple?

Par contre, ej comprends pourquoi on dit que le tatoo, c’est un truc assez addictif. J’ai déjà envie de passer à la suite, et j’ai déjà des idées pour d’autres tatoos…

6 réflexions au sujet de « Premier tatouage »

Laisser un commentaire