Du Creative Commons dans le jdr

J’ai lu récemment ce petit billet sur le blog de l’ami Alias : 2 dés sans faces et Creative Commons ; et je dois dire que ça me parle. De quoi? ben de distribuer du jdr en Creative Commons. J’avais déjà lancé une 1ere mouture de Jaafir en licence ludique libre. Mais c’est pas très soutenu comme truc. Tandis que le Creative Commons, c’est bien connu, bien établi, et surtout ça permet de bien choisir ce que l’on permet ou pas. J’y pense donc fortement dans le c

ontexte d’une 2eme version de Jaafir (mais oui, la fameuse ré-écriture de Jaafir qui me trotte en tête depuis un moment sans en trouver le temps) sous licence CC. L?intérêt? Ben ça colle bien à l’idée de Jaafir, un monde vaste prêt à être habité par les créations de tout MJ qui n’en veut. Des continents, des régions, des trucs en plus quoi, qui peuvent se coller dans une gamme en licence CC sans trop de soucis. Par contre, oui, reste le problème que soulève Alias sur la rémunération de co-auteurs, d’illustrateurs, de maquettistes, etc. Le jour où je me repencherai sérieusement là-dessus, faudra y penser et poser une base de travail solide et un cadre sûr, histoire de pas avoir d’embrouilles par la suite.

Une réflexion au sujet de « Du Creative Commons dans le jdr »

  1. Le problème n’est pas tant la rémunération des collaborateurs et autres. Ce qui peut poser souci c’est l’éventuel mélange de licences (texte CC, illustrations protégées, par exemple).

    À mon avis, il vaut mieux que tout le produit soit sous un seul type de licence, pour des questions de clarté, mais on peut aussi sans doute mélanger, tant qu’il n’y a pas d’ambigüité et que tous les acteurs soient d’accord avec ce principe.

Laisser un commentaire