Archives par mot-clé : super-héros

Venom

Ah le parcours mouvementé des films de super-héros au cinéma avec le respect de quel studio a acheté les droits de quels héros à qui! Un gros bordel. Ici on a un cas d’école. C’était pendant longtemps Sony qui avait les droits de Spider-Man ; ils en ont fait une trilogie (celle de Sam Raimi, très sympa, surtout les deux premiers, le troisième incluant déjà une autre version de Venom), puis tenté de lancer une nouvelle série de films, mais qui s’est arrêtée après deux par manque de succès. Et là Marvel a récupéré à Sony les droits du personnage pour inclure Spider-Man à ses Avengers. Mais le reste des personnages spécifiques à Spider-Man reste dans l’escarcelle de Sony, à commencer par un de ses méchants emblématiques, Venom. D’où ce film, centré donc sur un super-vilain mais devenu héros et qui perd tout lien avec ses origines ; rappelons que le look de Venom provient quand même de son lien avec Spider-Man. Mais bon, passons et revenons au film en lui-même.

Nous suivons Eddie Brock, journaliste d’investigation qui aime aller triturer la merde pour révéler les complots des grands méchants riches et/ou politiques, et défendant le petit peuple. Le genre de gars qui appuie où ça fait mal et qui sait se faire détester des puissants. Mais qui du coup est bien apprécié dans la rue. En enquêtant sur un richissime magnat de l’industrie qui veut sauver l’Humanité, il découvre que ce dernier fait des expérience quelque peu mortelles sur des gens avec des organismes extra-terrestres. Accidentellement infecté lui-même par l’un de ces symbiotes, notre journaliste va devoir faire avec, et agir pour sauver la Terre d’une menace sérieuse, tout en restreignant les accès de sauvagerie de la bestiole. Continuer la lecture de Venom

Les Indestructibles 2

Il y a 14 ans sortait l’un des nombreux bijoux de l’écurie Pixar, mêlant avec délice film d’espionnage et super-héros, le tout au sein d’une famille aux problèmes finalement très normaux dans la vie de tous les jours. Et voilà que déboule la suite de ce film génial, se déroulant pile poil juste après la fin du précédent malgré le temps passé dans la vraie vie entre les deux réalisations. Et ce que l’on peut dire, c’est que la magie opère toujours. Continuer la lecture de Les Indestructibles 2

Gotham by Gaslight

Ce film d’animation est tiré du comics éponyme que je n’ai pas lu. On transpose Batman dans une Gotham d’époque victorienne avec quelques gadgets qui lui donnent une ambiance de léger steampunk. Et franchement ça en jette. La chauve-souris va enquêter sur une série de meurtres contre des prostituées, un truc clairement très « Jack l’éventreur ». On est en pleine grande exposition mondiale dédiée à la révolution industrielle, et Bruce Wayne a une place toute particulière dans ce monde en plein changement. Continuer la lecture de Gotham by Gaslight

Batman – The Dark Prince Charming

Ce diptique de BD est une petite révolution en soi car Marini s’avère être le premier auteur de la tradition franco-belge (même s’il est italien et habite en Suisse) à obtenir le droit de créer une aventure de Batman. Marini c’est Gipsy, L’Etoile du Désert, Rapaces, Le Scorpion, bref pas n’importe qui. J’aime beaucoup ce qu’il fait, son trait, ses couleurs, son style aussi bien narratif que visuel. Et là il s’attaque à un des plus grands monuments, un personnage mythique. Continuer la lecture de Batman – The Dark Prince Charming