Expendables 3

EX3-PosterAprès Sabotage, j’étais sur ma lancée de bourrin sous testostérone, je me suis dong maté le 3ème film des Expendables. Ben oui après le succès des deux premiers (ici et), les petits gars n’allaient pas laisser s’endormir une telle licence et les brouzoufs qu’elle ramène. Le principe de base est le même : on prend des gros bourrins de films d’action, des acteurs connus du genre que l’on réunit dans une équipe de fous furieux sur un scénario bancal pour enchaîner les scènes d’action explosives. Et ça marche toujours aussi bien. ici il s’agit de retrouver et mettre hors d’état de nuire un ancien Expendable, membre fondateur de l’équipe, qui est passé du côté obscur et est recherché par un peu le monde entier. Suite à certains états d’âme, le chef d’équipe va laisser tomber ses potes de longue date et monter une expédition avec des jeunots, et bien évidemment ça va un peu merder (twist scénaristique de haut vol pour introduire la jeune génération aux côtés des vieux briscards). Poursuites, bastons, explosions, mitraillages, couteaux et tanks sont au programme pour un film toujours aussi divertissant.

Cette fois c’est Patrick Hughes que l’on retrouve derrière la caméra, toujours avec une histoire signée par Stallone himself. Devant la caméra, Sly bien sûr avec ses principaux camarades de jeu Statham, Lundgren, Li, Couture, Crews. D’autres aussi, certains étant déjà apparus précédemment, on a donc Schwarzie, Ford, Gibson, Snipes, et Banderas (dans un rôle fabuleux). Et la bande des petits nouveaux aussi, moins funs mais qui montrent que la relève est assurée. Comme précédemment, on ne se prend pas au sérieux, on accumule les punchlines et les situations improbables, pour justifier des bastons mémorables et des scènes d’action d’anthologie. Ca castagne sévère, ça saigne, ça explose dans tous les sens. Et ça défoule.

Toujours aussi bon dans son genre, ce troisième Expendables montre quand même les limites d’une franchise qui avait pour seul but à l’origine de regrouper les joyeux drilles des action movies typiques 80’s. Alors que l’on parle aussi d’un Expendabelles autour des actrices de films d’action, on peut se demander si le rallongement de la sauce va permettre de garder la qualité. Ou si on ne va pas trop délayer le jus à force. Reste que l’on passe un très agréable moment devant sa télé avec un film fort sympathique, pour peu que l’on apprécie le genre.

Une réflexion sur « Expendables 3 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.