Gone is Gone – Echolocation

Je vous avais déjà parlé de ce groupe avec la sortie de leur EP éponyme l’année passée. Voici maintenant leur premier vrai album complet, Echolocation. Un album qui concrétise et confirme ce que j’avais ressenti à l’écoute de la première galette. C’est du bon, et c’est particulier. Tout est ici une question d’ambiance, qu’elle soit lourde et pesante ou éthérée et onirique. Il y a de longs bouts instrumentaux aussi. On passe de rythmes puissants soutenus par un mur de son qui vous emporte comme une lame de fond à des subtilités de sons étonnants qui portent comme de petites vagues.

Le groupe est composé de Troy Sanders (guitariste et chanteur dans Mastodon), de Troy van Leeuwen (guitariste dans Queens of the Stone Age), de Tony Hajjar (batteur d’At the Drive-In), et du multi-instrumentiste Mike Zarin. Les influences et styles de chacun se mêlent pour former un truc bien particulier. Ce sont cette fois 12 titres, étalés sur presque une heure ; rock oui, certes, mais difficile à cataloguer plus précisément. Le mieux est de vous faire directement une idée, mais en tout cas c’est du bon pour vos cages à miel.

Laisser un commentaire