La Route d’Amandine

En 2019, le thème du Prix de l’Ailleurs, c’est « Swiss Wars ». Écrire un texte de SF dans ce contexte, il y avait de quoi faire quelque chose de sympa. Après quelques réflexions, j’ai trouvé une accroche et je me suis lancé. Mais mon texte n’a pas été retenu, alors j’ai décidé de vous le mettre à disposition ici. Vous pourrez le retrouver sur la page Téléchargements de ce site.

Le résumé de l’appel à textes disait :

Swiss Wars : métaphores de la guerre en terres helvétiques !
Depuis Homère, la guerre est un thème millénaire en littérature. Elle se décline de multiples façons dans la science-fiction, tantôt pour prévenir les dérives potentielles de certains comportements humains, tantôt pour glorifier de façon ironique la croyance dans le progrès infini des technologies de l’armement (à l’instar de Robert Heinlein), ou encore de façon plus intime pour illustrer une confrontation… avec soi-même (comme chez Philip K. Dick). Pour sa deuxième édition, le Prix de l’Ailleurs propose d’appliquer cette réflexion métaphorique à la Suisse, à son espace, à ses coutumes…

De mon côté, cet aspect « Swiss Wars » m’a donné un contexte dans lequel j’ai plongé un personnage. Mais effectivement je ne suis peut-être pas suffisamment allé dans le sens indiqué de  » réfléchir aux rapports entre l’image de la guerre, et notre Suisse si tranquille… peut-être trop tranquille…  » En effet, j’ai placé dans ce contexte de guerre une histoire beaucoup plus intime, plus proche des personnages et moins centrée sur le conflit en lui-même.

Et puis c’est aussi un texte très cathartique, qui me permet de sortir pas mal de choses, tout comme « Tombée des étoiles » me l’avait permis il y a quelques années (lui aussi refusé dans un appel à textes de l’époque). J’espère que vous y trouverez quand même un certain plaisir à le lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.